Director, Actor, Guionista COREA DEL SUR

BONG Joon Ho

BONG Joon Ho

© Cine21

Biografía

«Je suis très excité à l’idée de découvrir tous ces nouveaux réalisateurs ! Que vous soyez ou non invités à Cannes, je voudrais vous adresser toutes mes félicitations, à vous, nouveaux réalisateurs du monde entier qui venez de finir votre premier film. Compliment ! »

Bong Joon-ho étudie la sociologie puis le cinéma à la Korean Academy of Film Art avant de passer à la réalisation. Il attire l’attention de la critique dès son premier long métrage Barking Dogs Never Bite (Les chiens qui aboient ne mordent pas), récompensé du Prix de la Fipresci au Festival de Hong-Kong en 2001. Son film suivant, Memories of Murder (2003), reçoit un immense succès public en Corée et obtient le Prix de la mise en scène au Festival de San Sebastian. The Host, présenté en 2006 à la Quinzaine des réalisateurs affirme sa réputation d’auteur de film de genre qu’il élève au rang d’art.
Il est invité à Cannes en Sélection officielle avec ShakingTokyo (2008), partie du tryptique Tokyo! qui l’associe à Leos Carax et Michel Gondry. En 2009, il présente Mother au Certain Regard, qui obtiendra également de nombreux prix dans
des festivals internationaux.

Películas presentadas en Cannes

GISAENGCHUNG PARASITE 2019 En Competición – Largometrajes Guión/ Diálogos , Director
OKJA 2017 En Competición – Largometrajes Director , Guión/ Diálogos
KUROSAWA, LA VOIE KUROSAWA'S WAY 2011 Cannes Classics Intérprete
MOTHER 2009 Un Certain Regard Director , Guión/ Diálogos
Presencias en el Jurado
Presidente - Caméra d'or - 2011
Compartir

Directores

Alain RESNAIS

Alain RESNAIS

Guionista, Director
Gilles PORTE

Gilles PORTE

Guionista
Gus VAN SANT

Gus VAN SANT

Guionista
Gustavo RIET

Gustavo RIET

Guionista
John HUSTON

John HUSTON

Guionista, Director
Lucrèce  ANDREAE

Lucrèce ANDREAE

Guionista
Lino BROCKA

Lino BROCKA

Mitsuyo SEO

Mitsuyo SEO

Director
Mahamat-Saleh HAROUN

Mahamat-Saleh HAROUN

Director, Guionista
Sergei LOZNITSA

Sergei LOZNITSA

Director, Guionista
.

.

.