Président du jury

Michel PICCOLI

Comédien

Michel Piccoli débute au théâtre à 18 ans. On l'aperçoit au cinéma dès 1945, mais c'est en 1963, dans Le Mépris de Jean-Luc Godard, qu'il accède à la célébrité. En 1967, Mon Amour, Mon Amour de Nadine Trintignant est le premier film qu'il présente en Compétition au Festival de Cannes. Il rencontre Luis Buñuel avec qui il tourne cinq films dont Belle de jour. Il est le comédien fétiche de Claude Sautet, qu'il accompagne à Cannes en 1970 pour Les Choses de la Vie. Il joue dans La Grande Bouffe de Marco Ferreri qui crée le scandale à Cannes en 1973. En 1980, il obtient le prix d'interprétation pour son rôle dans Le Saut dans le vide de Marco Bellochio. La Belle Noiseuse de Jacques Rivette, dans lequel il joue un peintre vieillissant, remporte le Grand Prix du Jury 1991. En 2005, il présente à Cannes sa troisième réalisation C'est pas tout à fait la vie dont j'avais rêvé.

Membres du jury de la caméra d'or
En salles le

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.