Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 10:50

Conférence de presse : « Boulevard de la Mort – un film Grindhouse »

Conf Tarantino2

Conf Tarantino2 © AFP

A l’occasion de la présentation en Compétition de Boulevard de la Mort – un film Grindhouse, l’équipe du film a répondu aux questions des journalistes. Etaient présents lors de la conférence de presse : le réalisateur Quentin Tarantino, l’acteur Kurt Russell, les actrices Rosario Dawson, Rose McGowan, Tracie Thoms et Zoe Bell, et le producteur Harvey Weinstein. Morceaux choisis.

Quentin Tarantino sur l’ajout de la scène de danse du ventre : « Je savais que j’allais l’ajouter pour la version européenne… Robert (Rodriguez) et moi avons tourné trois films : Boulevard de la Mort, Planète Terreur et Grindhouse. Boulevard de la Mort et Planète Terreur étaient des longs-métrages séparés, ce qui n’est pas le cas de Grindhouse, qui rassemble les deux films. Nous avons donc dû couper pour ne pas ennuyer le spectateur de Grindhouse. »

Kurt Russell sur l’expérience Grindhouse : « Dans les cinq années à venir, il n’y aura pas de films comme Grindhouse. Ces deux films vont avoir leur propre vie, se développer. Mais d’ici vingt ans, je pense que vous aurez envie d’avoir cette expérience Grindhouse, vous ne voudrez pas voir ces films séparément. Pour profiter pleinement de l’expérience, il faut voir les deux. »

Harvey Weinstein sur les différentes versions du film : « Ce que vous voyez dans Boulevard de la Mort et Planète Terreur, ce sont d’une part un film de Tarantino, et d’autre part un film de Rodriguez. Pour éviter de transformer Grindhouse en un film trop long, on a dû couper des éléments importants. On perd donc l’essence des deux réalisateurs avec cette version. Voilà pourquoi nous avons décidé de donner au public les versions complètes de ces films. »

Quentin Tarantino sur les films Grindhouse : « Si vous êtes un inconditionnel du genre Grindhouse, mon film va peut-être vous décevoir… Je ne dis pas que mon film est meilleur que ceux faits à l’époque, j’ai juste voulu transcender le genre. Si vous n’avez pas grandi avec les films Grindhouse, vous allez découvrir quelque chose de réellement nouveau. »

Quentin Tarantino sur l’inspiration : « Au départ, je voulais réaliser un slasher. Mais le genre est tellement codifié que tous les slashers finissent par se ressembler. J’ai donc essayé de faire quelque chose de complètement différent tout en respectant la structure du slasher. Il s’agit en réalité du troisième acte du slasher, le moment où la fille n’a plus peur d’affronter le tueur. »

Quentin Tarantino sur les personnages : « Tout part des personnages. Une fois que j’ai les personnages, j’essaie de trouver quels acteurs pourraient les incarner. Quand j’essaie de faire le contraire, je le regrette toujours. Même si j’écris un personnage en pensant à un comédien, comme ici pour Zoe (Bell), je n’écris pas pour elle mais pour l’idée que je me fais d’elle. »

Rosario Dawson sur l’influence de Tarantino : « Quand j’avais quinze ans, je ne regardais pas beaucoup de films. Le premier film que mon père m’ait donné à voir était Reservoir Dogs, et je l’ai vu sept fois cette semaine-là. J’étais transportée. Tarantino vous fait comprendre des choses sur ses personnages et vous transporte dans la magie du cinéma. »

Photo Copyright AFP

Partager l'article
Officiel En salles le 22.05.07

Conférence de presse : « Boulevard de la Mort – un film Grindhouse »

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel22.05.07

Conférence de presse : « Boulevard de la Mort – un film Grindhouse »

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.