Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 10:52

Conférence de presse : « Go Go Tales »

Conf Ferrara2

Conf Ferrara2 © AFP

A l’occasion de la présentation de Go Go Tales, projeté Hors Compétition en Séance de Minuit, l’équipe du film a répondu aux questions des journalistes. Etaient présents lors de la conférence de presse : le réalisateur Abel Ferrara, les actrices Asia Argento, Stefania Balti et Stefania Rocca, les acteurs Joe Cortese et Franky Cee, les producteurs Enrico Coletti, Massimo Gatti et sa fille, ainsi que les danseuses Justine Mattera et Selena Khoo. Morceaux choisis.

Abel Ferrara sur les lieux de tournage : « Le film a été entièrement tourné à Cinecittà. Un club comme celui-ci aurait pu se trouver sur la 20ème rue ou sur les Champs-Elysées… Travailler à Cinecittà équivaut à travailler dans le plus beau laboratoire consacré au cinéma. C’est comme un immense creuset du Septième Art. »

Abel Ferrara sur son propre style : « Tout dépend de ce que vous apportez. Il faut toujours poursuivre sa vision et jouer toutes ses cartes, ne jamais renoncer. J’ai tiré beaucoup de satisfaction de ce film. Ca m’a pris longtemps pour mettre sur pied le projet, et je suis très content du résultat. »

Abel Ferrara sur le rôle des acteurs : « Lorsque vous écrivez un scénario, vous avez une histoire. Puis viennent les acteurs. Charge à eux de s’approprier les rôles. C’est avec la structure du scénario qu’Asia (Argento) doit créer Monroe (son personnage). Mon travail n’est pas de créer le personnage mais de capter la personne qui a créé ce personnage. »

Asia Argento sur le travail avec Ferrara : « Travailler avec Abel, c’est comme aller à l’école du cinéma, il vous donne les outils et la force pour évoluer dans son univers et créer votre personnage. Si vous faites deux fois la même chose lors de deux prises différentes, il vous rappelle à l’ordre… Grâce à cela, j’ai appris à prendre du plaisir dans mon jeu d’actrice. Sur le tournage, j’ai vraiment été surprise, car il filmait avec deux caméras sur deux niveaux, et je devais passer d’un décor à l’autre. Vous aviez aussi des écrans qui projetaient des images, des comédiens jouaient sur les deux niveaux, c’était complètement dingue. »

Abel Ferrara sur les cinéastes qui l’ont inspiré : « Je pense que Preston Sturges est l’un des plus grands réalisateurs que le cinéma américain ait connu. J’aimerais pouvoir faire quelque chose d’approchant un jour. Comment a-t-il fait pour avoir des comédiens qui parlaient comme ça, qui se comportaient comme ça devant sa caméra ? Mais, lorsque je me suis attelé au projet, j’ai surtout pensé à Meurtre d’un Bookmaker Chinois de John Cassavetes et à Broadway Danny Rose de Woody Allen. »

Photo copyright AFP

Partager l'article
Officiel En salles le 23.05.07

Conférence de presse : « Go Go Tales »

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel23.05.07

Conférence de presse : « Go Go Tales »

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.