Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 10:59

Grand Prix : "La Forêt de Mogari" de Naomi Kawase

Kawase

Kawase © AFP

Le Grand Prix a été remis par Carole Bouquet à la réalisatrice Naomi Kawase pour La Forêt de Mogari.

Lors de la Cérémonie de remise des Prix, la cinéaste Naomi Kawase a déclaré : « C’est formidable d’avoir pu faire des films et de continuer à en faire. Je suis contente. C’est très dur d'en faire. Je crois que c’est aussi dur que de vivre ; cela ressemble à la vie. Dans une vie, il y a beaucoup de difficultés, il y a beaucoup de choses qui vous font souffrir, il y a beaucoup de choses qui vous font hésiter ou trébucher sur le chemin. Je crois, à ce moment, qu'on cherche quelque chose au fond de soi qui peut nous redonner de la confiance et de la force. On essaie de se trouver des forces – ce n’est pas l’argent, des voitures ou des vêtements - ce n’est pas forcément quelque chose de visible. Ça peut être le vent, la lumière, le souvenir des Anciens. Et quand on trouve ce point d’appui dans le monde, on peut être tout seul et continuer. Merci d’avoir apprécié mon film, d’avoir reconnu ce que je voulais dire dedans. Merci beaucoup ! Ce monde est formidable. »

Lors de la conférence de presse des lauréats, Naomi Kawase a déclaré sur son évolution personnelle : « Quand j’ai eu la Caméra d’Or il y a dix ans, je n’avais rien réalisé, ça m’était tombé du ciel ; c’était un prix totalement inattendu. Au cours de ces dix années, j’ai fait pas mal de films, j’ai continué à mettre en scène. J’ai senti qu’il y avait des spectateurs dans le monde entier qui aimaient mon cinéma. Je me sentais un peu responsable vis-à-vis d’eux. D’autant plus responsable que mon film était la seule production japonaise sélectionnée en Compétition à Cannes. C’était un poids, une responsabilité assez écrasante. J’étais un peu inquiète en arrivant dans la salle. Pendant ces dix ans, le Festival s’est beaucoup développé, et moi-même, j’ai pas mal progressé. Je vais continuer à faire des films pas à pas, en essayant de me construire parallèlement à Cannes. (…) Je voulais que les choses invisibles soient aussi importantes que celles visibles. Je voudrais que ce message soit perçu et connu du monde entier. Je pense que ce Grand Prix donnera une certaine visibilité à ce message. »

Photo Copyright AFP

Partager l'article
Officiel En salles le 27.05.07

Grand Prix : "La Forêt de Mogari" de Naomi Kawase

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel27.05.07

Grand Prix : "La Forêt de Mogari" de Naomi Kawase

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.