Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 11:11

Conférence de presse : "Two Lovers"

AFP

AFP

A l'occasion de la conférence de presse de Two Lovers, toute l'équipe du film s'est réunie pour répondre aux questions des journalistes. Autour du réalisateur James Gray se trouvaient les actrices Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw et la productrice Donna Gigliotti. Joaquin Phoenix, qui n’a pu venir à Cannes, a fait parvenir le message suivant : "Je suis désolé de rater un si grand événement comme le Festival de Cannes ; j’apprécie sincèrement le soutien que nous apporte la communauté de cinéphiles français. Ils nous ont aidés à financer ce superbe film, ont toujours été derrière les productions de James Gray. Je suis vraiment déçu de ne pouvoir participer à cette fête avec mon réalisateur et mes partenaires."

James Gray sur le fait d’écrire un rôle pour un acteur :
"Je ne suis pas vraiment heureux, car il n’est pas présent. C’est vraiment dommage, car je pense que sa performance dans ce rôle est fantastique. Je l’ai écrit pour lui ; je l’avais à l’esprit dès le début. Il en va de même pour Gwyneth. J’ai eu beaucoup de chance d’obtenir leur consentement à tous les deux."

Gwyneth Paltrow sur Michelle, son personage :
"Je pense que nous avons tous été, à un moment de notre vie, sans guide ; sans savoir qui nous sommes exactement, où nous allons... Tout ça pour finir dans des situations très regrettables. On établit alors des modèles comportementaux qui ne nous conviennent pas vraiment. Je comprends aussi l’obsession. Je trouve Michelle tellement irrésistible, tellement déchirante. Elle sombre dans un engrenage où elle désire tout ce qui est mauvais pour elle. Je pense qu’elle a été un personnage incroyable à jouer… un esprit libre, lunatique, une fille adorable quand elle avait 10 ans mais qui a pris une mauvaise direction… Elle est l’un des personnages dont je me suis sentie la plus proche."

James Gray sur son idée de la comédie romantique :
"Je ne l’ai jamais conçu comme une comédie romantique, mais j’ai tenté de rendre le film drôle. Lorsque vous traitez d'un sujet comme l’amour, il y a cette idée saugrenue comme quoi le désir repose en grande partie sur le fantasme. C’est très difficile de raconter ce genre d’histoire avec des intentions sérieuses. Quand vous tombez amoureux, vous êtes presque en état second, ça vous fait faire des choses dingues, comme dans les films d’Ernst Lubitsch. Il y avait cette intention de me frotter à cet aspect. Quand j’étais à l’université, j’étais obsédé par Jacques Lacan. Il parlait des couches parallèles du désir. En ce sens, je voulais avec ce film amener un caractère sérieux à un genre qu’on traite souvent avec légèreté."

Vinessa Shaw sur Sandra, son personnage :
"Je n’ai pas le sentiment que Sandra soit tragique. Je trouve même qu’elle apporte une lueur d’espoir. C’est un personnage entier, elle s’est vraiment révélée à elle-même en tant que femme. C’est un équilibre délicat à trouver : elle veut l’aimer de tout son cœur mais doit attendre qu’il s’abandonne à son tour. Je crois qu’elle entrevoit le futur pour eux deux et essaie de l’emmener dans cette direction."

James Gray sur les happy end hollywoodiens :
"C’est un peu un cliché de penser qu’Hollywood a toujours fabriqué des fins vides de sens. Dans le film le plus populaire de tous les temps, Autant en emporte le vent, Rhett Butler la laisse toute seule à la fin. Autrefois, Hollywood avait l’habitude d’imaginer des dénouements très complexes, des histoires riches avec plusieurs degrés de lecture. Et c’est fini… Je me situe artistiquement dans cette tradition des films américains... Vous n’êtes pas sans savoir que je n’ai pas beaucoup d’admiration pour les productions de mon pays de ces trente dernières années. C’est lié bien sûr au système économique. Les films sont tellement coûteux qu’ils doivent plaire au plus grand nombre. Forcément, cela appelle à développer des fins indigestes qui contentent le plus de spectateurs possible. Le business semble avoir pris le pas sur la création et la façon de raconter les histoires."

Officiel20.05.08 . 00:00

Conférence de presse Two Lovers (VO)

Officiel20.05.08 . 00:00

Conférence de presse Two Lovers (VA)

Officiel20.05.08 . 00:00

Conférence de presse Two Lovers (VF)

Partager l'article

Le même jour

Officiel En salles le 20.05.08

Conférence de presse : "Two Lovers"

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel20.05.08

Conférence de presse : "Two Lovers"

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.