Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 11:17

Premières remises de Prix

AFP

AFP

En marge du Palmarès officiel, d’autres prix viennent récompenser les films présentés dans les différentes sélections cannoises.

- A la Quinzaine des Réalisateurs, Eldorado de Bouli Lanners a reçu le Prix "Label Europa Cinémas", attribué au meilleur film européen de la Quinzaine, et le Prix "Regards Jeunes", remis à un premier ou à un deuxième long-métrage. Les Bureaux de Dieu de Claire Simon a quant à lui reçu le prix SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques), qui couronne un long-métrage francophone de la Quinzaine. Et Blind Loves de Juraj Lehotsky a remporté le prix de la CICAE (Art et Essai), remis par un jury international constitué de programmateurs de cinémas indépendants. Enfin, le prix du court-métrage "Un regard neuf" est allé à Muro du Brésilien Tiao.

- Le Grand Prix de la Semaine internationale de la Critique, décerné par la presse et dont la vocation est de faire éclore de nouveaux territoires avec des premiers ou deuxièmes films, a été remis à Snijeg, premier film de la Bosniaque Aida Begic. Autre prix décerné, celui de la SACD (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques), remis à Moscow Belgium de Christophe Van Rompaey. Le Grand Prix Canal + du meilleur court-métrage est pour sa part allé à Next Floor de Denis Villeneuve.

- Le Prix France-Culture 2008, qui récompense chaque année un cinéaste pour son oeuvre ou la force de son engagement, a été décerné à l’actrice-réalisatrice Sandrine Bonnaire. Celle-ci a été élue par un jury présidé cette année par la comédienne Ariane Ascaride et composé notamment de Gilles Jacob, Président du Festival de Cannes, Laure Adler et Frédéric Mitterrand. Ariane Ascaride a souligné que Sandrine Bonnaire "a marqué de son empreinte indélébile le cinéma français" et a exprimé son "respect total pour l'actrice, la réalisatrice et la femme". "Tout le monde rêve d'être ta soeur", a ajouté Ariane Ascaride lors d'une réception dans un palace cannois en présence de Jean-Paul Cluzel, Président de Radio France. En 2006, Sandrine Bonnaire avait réalisé Elle s'appelle Sabine, documentaire intime et engagé sur l'autisme dont souffre sa soeur. Présenté l'année suivante à la Quinzaine des Réalisateurs, le film avait décroché le Prix FIPRESCI de la Critique internationale.

- Le Prix du Jury Oecuménique a été attribué à Adoration d’Atom Egoyan, présenté en Compétition. Composé de six personnes (journalistes, prêtres, théologiens, chercheurs...), membres des églises chrétiennes et issus de cultures et de pays différents, le Jury Oecuménique, créé en 1974, veut distinguer des oeuvres "aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle de l'existence".

- Le 27e Prix de la Jeunesse a été décerné à Tulpan du réalisateur kazakh Sergey Dvortsevoy, présenté dans la sélection Un Certain Regard. Créé en 1982 par le Ministère français de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, le Prix de la Jeunesse est attribué à des cinéastes émergents par un jury de jeunes dont la vocation est "de porter un regard neuf sur le cinéma et d'aller à la découverte d'auteurs et d'oeuvres encore inconnus". Par ailleurs, le même jury a décerné deux Prix Regards Jeunes à Eldorado de Bouli Lanners (Belgique/France), présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, et à Ils mourront tous sauf moi de Valeria Gaï Guermanika (Russie), présenté à la Semaine Internationale de la Critique. Luc Besson est le parrain du Prix de la Jeunesse 2008.

- Le jury FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) a décerné le Prix de la Critique Internationale à Delta du Hongrois Kornél Mundruczó, présenté en Compétition. A également été distingué, dans la sélection Un Certain Regard, Hunger de Steve McQueen. Enfin, dans les sélections parallèles de la Semaine internationale de la Critique et de la Quinzaine des Réalisateurs, la FIPRESCI a décerné son prix à Eldorado de Bouli Lanners.

- Le Prix de l'Education nationale, qui récompense chaque année à Cannes un film pour son intérêt cinématographique et pédagogique et ses qualités artistiques, est allé à Tulpan du réalisateur kazakh Sergey Dvortsevoy, présenté dans la sélection Un Certain Regard. Les jurés du Prix de l'Education nationale sont des membres de la communauté éducative et professionnelle (six enseignants, deux étudiants et deux professionnels). L'acteur et réalisateur Robin Renucci présidait l'édition 2008. Le film lauréat bénéficiera de la création d'un dvd-rom pédagogique qui en facilitera l'approche et invitera à l'analyse et au débat avec les élèves.

Partager l'article

Le même jour

Officiel En salles le 24.05.08

Premières remises de Prix

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel24.05.08

Premières remises de Prix

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.