2009

69 ans de festival

Revivez tous les moments forts de l'histoire du Festival de Cannes à travers cette timeline interactive

Il n'y a pas de contenu pour cette édition

1948

Il n'y a pas de contenu pour cette édition

1950

70E édition

2017

71E édition

2018

Officiel Mise à jour : 04.05.17 . 12:29

Premières remises de Prix

La Quinzaine des Réalisateurs et la Semaine de la Critique ont décerné leurs prix.
En marge du Palmarès officiel, d’autres prix viennent récompenser les films présentés dans les différentes sélections cannoises.

- Le Prix du Jury Oecuménique a été attribué à Looking for Eric du Britannique Ken Loach, avec une mention spéciale au film de l'Autrichien Michael Haneke, Le Ruban Blanc, deux films tous deux présentés en Compétition. Looking for Eric a été couronné "pour sa grande qualité artistique et son approche humoristique, optimiste et humaniste de la société contemporaine en pleine crise", a précisé le jury. "Le Ruban Blanc nous incite à la plus grande vigilance devant les symptômes de notre violence personnelle, qui creuse aussi le lit de la violence sociale et politique," a-t-il ajouté. Composé de six personnes (journalistes, prêtres, théologiens, chercheurs...), membres des églises chrétiennes et issus de cultures et de pays différents, le Jury Oecuménique, créé en 1974 et présidé cette année par le cinéaste Radu Mihaileanu, veut distinguer des oeuvres "aux qualités humaines qui touchent à la dimension spirituelle de l'existence".

- Le 28e Prix de la Jeunesse a été décerné à Kynodontas (Dogtooth) de Yorgos Lanthimos, présenté dans la sélection Un Certain Regard. Créé en 1982 par le Ministère français de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, le Prix de la Jeunesse est attribué à des cinéastes émergents par un jury de jeunes dont la vocation est "de porter un regard neuf sur le cinéma et d'aller à la découverte d'auteurs et d'oeuvres encore inconnus".

- Le jury FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) a décerné le Prix de la Critique Internationale au Ruban Blanc de Michael Haneke, présenté en Compétition. A également été distingué, dans la sélection Un Certain Regard, Politist, Adjectiv de Corneliu Porumboiu. Enfin, dans les sélections parallèles de la Semaine internationale de la Critique et de la Quinzaine des Réalisateurs, la FIPRESCI a décerné son prix à Amreeka de Cherien Dabis.

- Le Prix de l'Education Nationale, qui récompense chaque année à Cannes un film pour son intérêt cinématographique et pédagogique et ses qualités artistiques, est allé au Ruban Blanc de Michael Haneke, présenté en Compétition. Les jurés du Prix de l'Education nationale sont des membres de la communauté éducative et professionnelle (six enseignants, deux étudiants et deux professionnels). L'actrice Anne Alvaro présidait l'édition 2009.

- A la Quinzaine des Réalisateurs, J'ai tué ma mère du Canadien Xavier Dolan a remporté le Art Cinema Award décerné par un jury de programmateurs de cinémas indépendants, le Prix de la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) qui couronne un long-métrage francophone, et le 7e Prix "Regards Jeunes 2009", remis à un premier ou à un deuxième long-métrage. Une mention spéciale a été attribuée à La Merditude des Choses du Belge Félix van Groeningen, tandis que La Pivellina des Autrichiens Tizza Covi et Rainer Frimmel a été récompensé par le Prix "Label Europa Cinémas" remis par un jury d'exploitants au meilleur film européen de la Quinzaine. Enfin dans la catégorie des courts-métrages français, le prix SFR est allé à Montparnasse de Mikhaël Hers.

- Le Grand Prix de la Semaine Internationale de la Critique, décerné par la presse et dont la vocation est de faire éclore de nouveaux territoires avec des premiers ou deuxièmes films, a été remis à Adieu Gary de Nassim Amaouche (France). Autres prix décernés, celui de la SACD (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques) remis à Lost Persons Area de Caroline Strubbe (Belgique / Pays-Bas / Hongrie). Whisper With The Wind de Shahram Alidi (Irak) a été récompensé par trois prix : le Soutien Acid / CCAS, le Prix OFAJ/TV5 Monde de la (Toute) Jeune Critique et le Prix Regards Jeunes remis par sept jeunes cinéphiles européens invités par le Ministère en charge de la Jeunesse. Le Grand Prix Canal + du meilleur court-métrage est allé à Slitage de Patrick Eklund (Suède) et le Prix Découverte Kodak du court-métrage à Logorama de François Alaux, Hervé de Crécy et Ludovic Houplain.

- Le Prix France Culture Cinéma 2009, qui récompense chaque année un cinéaste pour son oeuvre ou la force de son engagement, a été décerné au scénariste-cinéaste François Dupeyron. Celui-ci a été élu par un jury présidé cette année par la comédienne Sandrine Bonnaire. François Dupeyron a estimé dans ses remerciements que "les cinéastes ont une grande responsabilité en faisant entrer des choses dans la tête des gens". "C'est pour cela que je me refuse à faire des films violents", a-t-il ajouté.

- Le Prix François-Chalais 2009 a été décerné au réalisateur iranien Bahman Ghobadi pour Kasi Az Gorbehaye Irani Khabar Nadareh (No One Knows About Persian Cats), fiction documentaire sur la jeunesse iranienne en quête de liberté. Créé en 1997, ce prix, qui porte le nom du grand reporter et critique de cinéma François Chalais, récompense chaque année à Cannes un film humaniste en prise avec le monde.
Partager l'article

Le même jour

Officiel En salles le 23.05.09

Premières remises de Prix

La Quinzaine des Réalisateurs et la Semaine de la Critique ont décerné leurs prix.
Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel23.05.09

Premières remises de Prix

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
Rendez-vous sur le site événementiel

pour revivre la 70e édition !

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.