Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 12:21

Rithy Panh poursuit son travail de mémoire sur l’histoire de son pays

Rithy Panh © DR

Rithy Panh © DR

Présenté en Séance Spéciale, Duch, le Maître des forges de l’enfer est un documentaire sur le génocide khmer. Un nouveau maillon dans le travail de Rithy Panh sur le crime à S21, après Bophana, une tragédie cambodgienne (1996) et S21, la machine de mort khmère rouge, présenté à Cannes, Hors Compétition en 2003.

 

C’est un document exceptionnel que nous propose le cinéaste cambodgien, Rithy Panh: 1h45 d’entretien avec l’un des plus grands criminels du siècle : Kaing Guek Eav, dit Duch. En tant que secrétaire général de l’Angkar au Centre de torture S21 à Phnom Penh entre 1975 et 1979, il est responsable de la mort d’au moins 12 000 personnes.

 

En 2009, Duch a été le premier responsable khmer rouge présenté devant une cour de justice pénale internationale (les chambres extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens). Quelques semaines avant ce procès, Rithy Panh a recueilli sa parole nue, dans l'isolement d'un tête-à-tête.

 

Duch y raconte avec la plus grande simplicité qu’il a bien fait ce qu’on lui reproche. Il y dévoile aussi ce qui a été pour lui le moteur de ce crime de masse et notamment son obsession du travail bien fait, le culte de la hiérarchie et le souci d’être apprécié par ses chefs, sa passion du pouvoir, de la discipline et de l'organisation.

 

Pour Thierry Cruvellier, ancien rédacteur en chef de International Justice Tribune, et auteur d’un livre sur le procès de Duch à paraître en septembre 2011,  "Duch en dit plus qu’aucun khmer rouge de son rang et qu’aucun criminel de masse n’avait fait devant un cinéaste". Cette vérité cinématographique éclaire selon lui d’un jour nouveau la vérité judiciaire et donne notamment les clés pour comprendre le procès, durant lequel  la demande de pardon de Duch s’opposa à un mur de refus des victimes.

 

 

Le film est projeté dimanche 15 mai à 20h00, salle Buñuel.

 

B. de M.

Partager l'article
Officiel En salles le 15.05.11

Rithy Panh poursuit son travail de mémoire sur l’histoire de son pays

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel15.05.11

Rithy Panh poursuit son travail de mémoire sur l’histoire de son pays

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.