Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 13:42

Aucun prix remis à l’unanimité, mais un Jury uni, debout devant le palmarès

Jury des Longs métrages © AFP

Jury des Longs métrages © AFP

Répondant aux questions des journalistes lors de la conférence de presse, qui a suivi la cérémonie de clôture, Nanni Moretti et ses jurés ont, volontiers, commenté leur palmarès.

 

En préambule, le Président du Jury, Nanni Moretti a indiqué que les jurés s’étaient particulièrement bien entendus, qu’ils avaient fait huit réunions, et beaucoup parlé des films. Il a précisé qu’aucun film n’avait été choisi à l’unanimité. Raoul Peck a ajouté que, malgré cela, "chacun a sa manière ajoutait au regard de l’autre", et que "quelque part, tout le monde s'y retrouvait". "Nous sommes tous debout devant ce palmarès", a-t-il déclaré.

 

Nanni Moretti, a remercié ses jurés avec un petit mot pour chacun: « Ewan McGregor pour sa sincérité, Hiam Abbas pour sa passion, Jean-Paul Gaultier pour sa bonne humeur qui fait de lui le spectateur idéal, Diane Kruger pour sa détermination, Emmanuelle Devos pour sa douceur, Raoul Peck pour sa compétence et sa culture, Andrea Arnold pour son énorme énergie, et Alexander Payne pour sa mémoire de l’histoire du cinéma."

 

Nanni Moretti a aussi fait part d’une réflexion personnelle : « Dans cette Compétition, les cinéastes m'ont semblé plus amoureux de leur style que de leurs personnages".

 

Interrogé sur el choix de Post Tenebras Lux pour le Prix de la Mise en scène, mais aussi sur celle de l'absence de Holy Motors au palmarès, Nanni Moretti a indiqué que trois films avaient particulièrement partagé le Jury : Post Tenebras Lux, Holy Motors, et Paradis : Amour. « Nous ne trouvions pas juste de chercher l’unanimité, et nous avons beaucoup discuté. Au final, le premier a eu un prix, mais pas les deux autres". Andrea Arnold faisait partie des défenseurs de Post Tenebras Lux. Elle a évoqué « un film, courageux, tendre, plein d’amour, qui fait face à la vie, à sa fragilité ». Raoul Peck a ajouté: "ce film m'a beaucoup touché intellectuellement et émotionnellement. J’ai rarement vu des images avec une telle force, une telle liberté, une telle sincérité. Il nous rattache à des problèmes d’aujourd’hui : le couple, l’amour, les enfants, l’incommunication, et aussi la lutte des classes, avec une force rare, et tout ça dans une poésie incroyable."

 

Concernant le prix d’interprétation masculine, Ewan McGregor a évoqué « une performance subtile", tandis que Nanni Moretti a estimé que "la tension ressentie pendant tout le film tient autant à la réalisation qu’à l’interprète principal ». Il a à ce titre ajouté que plusieurs jurés auraient souhaité remettre des prix aux interprètes de Amour, mais que cela n’était pas autorisé par le règlement, les trois premiers prix, -Palme d’or, Mise en scène et Grand Prix- ne pouvant être associés à un prix d’interprétation.

 

Enfin, un journaliste a relevé qu’aucun prix ne récompensait les sept films américains en Compétition, et a demandé si cela reflétait l’état du cinéma américain. «C’est un festival du film, il ne s’agit pas de primer un pays donné mais de choisir parmi les films sélectionnés. Il serait incorrect de généraliser par rapport au choix qui a été fait", a répondu Alexander Payne.

 

B. de M.

 

Officiel27.05.12 . 00:00

Clôture - Conférence de presse du Jury des Longs-Métrages

Partager l'article

Le même jour

Officiel En salles le 27.05.12

Aucun prix remis à l’unanimité, mais un Jury uni, debout devant le palmarès

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel27.05.12

Aucun prix remis à l’unanimité, mais un Jury uni, debout devant le palmarès

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.