Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 13:29

Diane Kruger : "J’ai des images qui me restent en tête et qui me font réfléchir. C’est ce que j’attends d’un film "

Diane Kruger © AFP

Diane Kruger © AFP

Tarantino et Petersen d’un côté, Klapisch et Canet de l’autre, les réalisateurs de part et d’autre de l’Atlantique veulent voir Diane Kruger étinceler dans leurs films. L’actrice fait ses classes en France avant d’incarner Hélène dans Troie, aux côtés de Brad Pitt et Orlando Bloom. Actrice polyvalente et hyperactive, elle apparaît à l’affiche de près de trente films en une dizaine d’années de carrière.

 


Vous alternez cinéma français et américain, vous jouez dans des grandes productions comme dans des films à petit budget. Pourquoi est-ce qu’il est important pour vous de varier vos expériences ?
Avec le cinéma français, je me sens un peu chez moi. Je ne suis ni française, ni américaine : c’est comme si j’étais invitée dans tous les mondes du cinéma. Ce n’est jamais un choix de dire « cette fois, je travaille en France ». Mais je trouve les rôles de femmes dans le cinéma européen plus intéressants qu’aux Etats-Unis. En Europe, les films ont tendance à être plus réalistes. Aux Etats-Unis, ils font plus de blockbusters loin de l’univers réel.

Comment est-ce que vous entrez dans un rôle ? Est-ce que vous avez une manière particulière de préparer vos personnages ?
Ca dépend des rôles. Certains demandent une grande part de recherche. J’ai récemment joué Marie-Antoinette dans Les Adieux à la Reine, il y a forcément un travail de recherche historique. Dans Pour Elle, on a visité des prisons en France, j’ai parlé avec des femmes incarcérées. D’autres rôles laissent une grande part à l’imagination.

Pouvez-vous me raconter votre plus belle aventure cinématographique ?
Je me rappelle du Ruban blanc de Michael Haneke. Quand je l’ai vu, ça m’a mis très en colère, d’autant plus que je suis allemande. La façon de dévoiler son message m’a vraiment émerveillée. Aujourd’hui encore, j’ai des images qui me restent en tête et qui me font réfléchir. C’est ce que j’attends d’un film.

Y a-t-il un rôle dont vous rêvez secrètement ?
C’est impossible à dire. Je le saurai quand ça arrivera, je me rendrai peut-être compte que j’ai eu le rôle de ma carrière. Il y a forcément des figures qui m’ont inspirées mais je ne suis pas sûre de vouloir les interpréter.

Vous me conseillez quel film pour séduire ?
Les Choses de la vie. J’adore Romy Schneider et c’est un film magnifique. La Règle du jeu aussi. Je pense que c’est le plus grand film de Renoir. Si je cherche à séduire une personne, c’est quelque chose à partager, c’est comme un livre.

Propos recueillis par TK

Partager l'article
Officiel En salles le 26.05.12

Diane Kruger : "J’ai des images qui me restent en tête et qui me font réfléchir. C’est ce que j’attends d’un film "

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel26.05.12

Diane Kruger : "J’ai des images qui me restent en tête et qui me font réfléchir. C’est ce que j’attends d’un film "

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.