Theme import | Mise à jour : 13.02.18 . 13:01

Des héros de chair et d’os

Après Un Prophète, récompensé du Grand Prix du Jury en 2009, Jacques Audiard nous livre son sixième film, De rouille et d’os, une adaptation très libre de deux nouvelles de Craig Davidson.

Un goût de rouille et d’os. C’est celui du sang dans la bouche quand sous l’impact d’un coup, les lèvres s’écrasent contre les dents. C’est aussi le titre d’un recueil de nouvelles de l’écrivain canadien Craig Davidson, boxeur à ses heures, qui avait forte impression à sa sortie, en 2005. On comprend aisément que Jacques Audiard ait eu envie de s’en emparer : une écriture précise, charnelle qui fait surgir des images, une brutalité qui fait corps avec une certaine harmonie, une noirceur souvent désamorcée par l’absurde ou l’ironie, et aussi et surtout des personnages « de chair et d’os » (titre d’une des nouvelles), des laissés pour compte qui luttent contre le sort qui leur est réservé.

 

C’est un paradoxe. L’œuvre singulière et personnelle de Jacques Audiard ne comprend qu’un seul scénario original : Sur mes lèvres. Les autres sont tirés de livres, films, ou scénarios existants : Regarde les hommes tomber est une adaptation de Triangle de Teri White, Un héros très discret est tiré du roman éponyme de Jean-François Deniau, De battre mon cœur s’est arrêté est un remake de Mélodie pour un tueur (Fingers) de James Toback, et Un Prophète est la réappropriation par Jacques Audiard et Thomas Bidegain (également à la plume pour De rouille et d’os) d’un scénario de Nicolas Peufaillit et Abdel Raouf Dafri.

 

Jacques Audiard a besoin de s’appuyer sur un récit pour mieux le faire sien. S’inspirant de deux nouvelles en particulier - Un gout de rouille et d’os et la Fusée-, il a réinventé l’histoire et les personnages pour en tirer un mélodrame. Ni Stéphanie (Marion Cotillard), ni Ali (Matthias Schoenaerts) n’existent dans le recueil, dans lequel l’accident avec les orques survient à un garçon. Jacques Audiard a coutume de dire que ses films naissent « contre » le précédent. Après Un Prophète, il rêvait de lumière, d’air, de femmes, de sentiments.
B. de M.


Le film est projeté au Grand Théâtre Lumière jeudi 17 mai à 15h et 19h30.

 

Entretien au long cours avec Jacques Audiard dans Télérama

Masterclass (en vidéo) avec Jacques Audiard au BFI London Film Festival

 

Partager l'article
DE ROUILLE ET D'OS
En Compétition - Longs Métrages

DE ROUILLE ET D'OS

Jacques AUDIARD

FRANCE, BELGIQUE - 2012

02:00

Theme import En salles le 17.05.12

Des héros de chair et d’os

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Theme import17.05.12

Des héros de chair et d’os

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.