Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 13:49

COMPETITION - Arnaud Desplechin : psycho-cinéaste

Arnaud Desplechin et Mathieu Amalric © AFP

Arnaud Desplechin et Mathieu Amalric © AFP

Desplechin revient pour la sixième fois en Sélection officielle au Festival de Cannes avec Jimmy P (Psychothérapie d’un indien des plaines). Une adaptation d’un essai de 1951 de l’ethnopsychiatre français Georges Devereux

 

Amalric en Devereux et Benicio Del Toro en Jimmy Picard, voici le face à face imaginé par Arnaud Desplechin pour transposer le livre de Georges Devereux Psychothérapie d’un indien des plaines.

 

Pour ce voyage identitaire franco-américain, Desplechin a décidé de tourner dans la langue de Shakespeare. Un exercice qu’il avait déjà expérimenté avec Esther Kahn (vidéo ci-dessous), une réflexion sur le métier d’actrice tournée à Londres.

 

 

Cette fois-ci, c’est en Amérique et plus exactement à Detroit (Michigan) que le réalisateur pose sa caméra. Depuis plus de vingt ans, il rêvait d’adapter ce récit.

 

Par souci d’authenticité, Desplechin est allé tourner aux endroits même où vécut Devereux : pionnier de l’ethnopsychiatrie, intellectuel franco-polonais jouissant d’une œuvre singulière au croisement de plusieurs disciplines : l’anthropologie, la sociologie… Devereux était considéré comme un original au sein de la communauté scientifique : immigré aux États-Unis, il disait  " n’avoir ni pays, ni frontière ".

 

La psychanalyse est l’un des thèmes favoris de l’œuvre du cinéaste : parfois en arrière-plan sous l’eau trouble des rapports filiaux. Parfois raillée, notamment dans Rois et Reine, parfois assumée comme dans cette adaptation littéraire. Pour Arnaud Desplechin, l’œuvre de Devereux est le seul document retranscrivant entièrement une cure psychanalytique et se prête en autre à l’adaptation grâce à son caractère théâtral.

 

Le film comme le livre raconte enfin des histoires d’amitiés : celle entre Georges Devereux et Jimmy Piccard, mais aussi celles qu’on connait entre Mathieu Amalric et Arnaud Desplechin.

 

Lisa Revil

 

SEANCES
Samedi 18 mai / Grand Théâtre Lumière / 15h30 – 19h00
>> Accédez à l’agenda interactif

 

Partager l'article
JIMMY P. (PSYCHOTHÉRAPIE D'UN INDIEN DES PLAINES)
En Compétition - Longs Métrages

JIMMY P. (PSYCHOTHERAPY OF A PLAINS INDIAN)

Arnaud DESPLECHIN

FRANCE - 2013

01:54

Le même jour

Officiel En salles le 18.05.13

COMPETITION - Arnaud Desplechin : psycho-cinéaste

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel18.05.13

COMPETITION - Arnaud Desplechin : psycho-cinéaste

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.