Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 16:13

CANNES CLASSICS - Jag är Ingrid de Stig Björkman

Stig Bjorkman & Isabella Rossellini © FDC / T. Leibreich

Stig Bjorkman & Isabella Rossellini © FDC / T. Leibreich

La grande Ingrid Bergman tient le haut de l’affiche officielle durant cette 68e édition du Festival. Une occasion pour découvrir ou redécouvrir le destin unique d’une jeune suédoise partie à la conquête du Hollywood de l’âge d’or. Epouse du réalisateur Roberto Rossellini et mère d’Isabella, actrice intense et femme passionnée, son compatriote et réalisateur Stig Björkman nous parle de la vie riche de cette icône absolue dans le documentaire Jag är Ingrid (Je suis Ingrid Bergman ) proposé à Cannes Classics, ce soir.

 

Photo du film © DR

 

A quel moment avez-vous pensé réaliser ce documentaire?
J’ai eu l’honneur de rencontrer Isabella Rossellini il y a environ quatre ans à la Berlinale. Elle était alors présidente du Jury. Il y avait une exposition sur l’oeuvre d’Ingmar Bergman, et j’étais venu y donner une conférence. Lors d’une soirée, nous étions à la même table et nous avons longuement discuté. Tout à coup, Isabella a suggéré : « Et si nous réalisions un film sur maman? ». Ce fut la genèse du film, et le début d’un long travail de recherches.

 

 

Ingrid Bergman était l’une des étoiles de l’âge d’or d’Hollywood, mais elle était suédoise, européenne. Ce documentaire était-il l’occasion de revenir sur ses racines, une partie plus intime de sa vie ?
Oui en partie, mais j’ai surtout fait le portrait personnel d’une femme courageuse qui a vécu une vie unique, assez peu commune pour une femme de son époque. Au début du documentaire, elle dit qu’elle ne veut avoir aucune racine. Elle se décrivait comme un “oiseau de passage”…

Avez-vous eu des mises en garde de la part de la famille ?
Aucune. J’ai eu la liberté de rechercher tous les documents possibles aux archives Ingrid Bergman de la Wesleyan University, aux Etats-Unis.

Pour la narration du documentaire, vous avez choisi la jeune actrice Alicia Vikander.
Alicia est suédoise et fait partie de la jeune garde du cinéma de mon pays. Elle est très talentueuse et mène une carrière européenne et internationale, comme Ingrid…



Propos recueillis par Hannah Benayoun


SÉANCE

Mardi 19 mai / Salle du Soixantième / 19h15
>> Accéder à l’agenda interactif

 

Partager l'article
JE SUIS INGRID BERGMAN.
Cannes Classics

JAG ÄR INGRID.

Stig BJÖRKMAN

SUÈDE - 2015

01:54

Officiel En salles le 19.05.15

CANNES CLASSICS - Jag är Ingrid de Stig Björkman

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel19.05.15

CANNES CLASSICS - Jag är Ingrid de Stig Björkman

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 8 au 19 mai, suivez la 71e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.