Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 16:28

RENCONTRE - Abderrahmane Sissako : « La grande difficulté d'un film c'est l'angoisse de le faire »

Abderrahmane Sissako © AFP / Bertrand Langlois

Abderrahmane Sissako © AFP / Bertrand Langlois

En 2014, Timbuktu, grand favori de la critique internationale, créait la plus forte émotion de la Compétition au Festival de Cannes. Le réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako est de retour pour la 68e édition du Festival, où il préside le Jury de la Cinéfondation et des Courts métrages composé de  la cinéaste Joana Hadjithomas, de la réalisatrice Rebecca Zlotowski, l’actrice Cécile de France et de l’acteur Daniel Olbrychski.

 

Ce grand poète de l’Afrique d’aujourd’hui succède dans ce rôle aux réalisateurs Abbas Kiarostami, Jane Campion, Michel Gondry, Hou Hsiao-hsien ou Martin Scorsese. Entretien filmé. 

 

 

Partager l'article
Officiel En salles le 18.05.15

RENCONTRE - Abderrahmane Sissako : « La grande difficulté d'un film c'est l'angoisse de le faire »

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel18.05.15

RENCONTRE - Abderrahmane Sissako : « La grande difficulté d'un film c'est l'angoisse de le faire »

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.