Cannes Classics | Mise à jour : 13.02.18 . 09:41

Howards End, retour sur le chef d'œuvre de Merchant- Ivory

Photo du film Howards End (Retour à Howards End)

Photo du film Howards End (Retour à Howards End) © DR

Le plus britannique des Américains, James Ivory, rend hommage à une Angleterre préservée et authentique dans Howards End (Retour à Howards End), réalisé en 1992 et qui remporte le Prix du 45e anniversaire du Festival de Cannes la même année. La copie restaurée en 4K est présentée à Cannes Classics.

James Ivory est sélectionné pour la première fois en Compétition à Cannes en 1979 avec Les Européens, mais c’est avec Quartet en 1981, qui vaut le Prix d’interprétation féminine à Isabelle Adjani, que son nom commence à porter à l’international. Dès lors, il revient sur la Croisette avec Chaleurs et poussière (1983), Howards End (1992), Jefferson à Paris (1995) ou encore La Coupe d’or (2000).  

Originaire des Etats-Unis, James Ivory s’intéresse très vite à l’Angleterre et à sa culture dont il fait le thème principal de sa filmographie. Avec son acolyte, Ismail Merchant, il fonde en 1961 la société de production Merchant-Ivory et devient précurseur du genre « héritage » qui s’attache à décrire avec une certaine nostalgie les valeurs traditionnelles portées par la bourgeoisie et l’aristocratie du début du 20e siècle dans le sud de l’Angleterre.

Ainsi nait Howards End, étude de mœurs douce-amère adaptée du roman de l’auteur britannique E. M. Forster, comme le seront Chambre avec vue (1986) et Maurice (1987). Connu pour son sens du détail, James Ivory y traite des rapports de classe et de l'évolution des temps en Angleterre édouardienne. Resté dans les mémoires comme l’un des chefs-d’œuvre du cinéaste, Howard Ends met en scène Helena Bonham Carter, Vanessa Redgrave, Anthony Hopkins et Emma Thompson, dont le rôle est couronné en 1993 par l’Oscar de la meilleure actrice.

 

Une présentation de the Cohen Film Collection LLC.
Numérisation et restauration 4K à partir du négatif original par Cineric Portugal.Étalonnage supervisé par le directeur de la photographie Tony Pierce-Roberts et le réalisateur James Ivory . Restauration sonore en 5.1 réalisée par Audio Mechanics.

James Ivory - Howards End (Retour à Howards End) © Loïc Venance / AFP

Sur Scène13.05.2016 . 18:00

Howards End de James Ivory

Rédigé par Eugénie Malinjod

Partager l'article
RETOUR À HOWARDS END
Cannes Classics

HOWARDS END

James IVORY

ROYAUME-UNI, JAPON - 1992

02:22

Le même jour

Cannes Classics En salles le 12.05.16

Howards End, retour sur le chef d'œuvre de Merchant- Ivory

Le plus britannique des Américains, James Ivory, rend hommage à une Angleterre préservée et authentique dans Howards End (Retour à Howards End), réalisé en 1992 et qui remporte le Prix du 45e anniversaire du Festival de Cannes la même année. La copie restaurée en 4K est présentée à Cannes Classics.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Cannes Classics12.05.16

Howards End, retour sur le chef d'œuvre de Merchant- Ivory

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.