Séance Spéciale | Mise à jour : 29.04.19 . 14:42

Le Cancre, un amour intemporel

Photo du film Le cancre

Photo du film Le cancre © Shellac

Le réalisateur français Paul Vecchiali, connu pour ses critiques aux Cahiers du Cinéma et à la Revue du Cinéma ainsi que pour la réalisation de L’Etrangleur (1970) et Femmes Femmes (1974), ou plus récemment Nuits Blanches sur la Jetée (2015), est convié pour la première fois en Sélection officielle avec Le Cancre, présenté en Séance Spéciale. Le film, directement inspiré de l’expérience du cinéaste, conte l’histoire de deux protagonistes dont les chemins se sont éloignés et qui se retrouvent soixante-dix ans plus tard.

Laurent, ayant toujours vécu dans la paresse, cherche sa voie. Il traverse des moments conflictuels avec son père : ils ne parviennent pas à exprimer la tendresse qui les unit. Ce père, Rodolphe, autour duquel gravitent les femmes de sa vie, est hanté par l’unique pensée de retrouver son amour d’adolescent, Marguerite.

Avec Le Cancre, Paul Vecchiali dédie un film à son premier amour, retrouvé dernièrement après de nombreuses recherches. Pour interpréter celle dont le souvenir l’a bouleversé tout au long de sa vie, le réalisateur a fait appel à Catherine Deneuve, à qui il donne lui-même la réplique dans le rôle de Rodolphe.  A leurs côtés, Pascal Cervo qui signe sa troisième collaboration avec le Paul Vecchiali après Faux Accords (2013) et C’est l’amour (2015), incarne le fils, Laurent.

Le film est, en tout cas je l’espère, une sorte de train qui, d’année en année, comme de gare en gare, emmène un homme vieillissant mais toujours amoureux.

Au-delà de la romance, le cinéaste aborde les rapports d’un père et d’un fils qui peinent à se dévoiler l’un à l’autre et s’inscrit dans la filiation du Carnet de Bal (1937) de Julien Duvivier pour relater également les aléas de la vieillesse et de la fin de vie,  « implacable et sournoise », au cours de laquelle resurgissent les fantômes du passé. 

Rédigé par Eugénie Malinjod

Partager l'article
LE CANCRE
Séances spéciales

LE CANCRE

Paul VECCHIALI

FRANCE - 2016

01:56

Focus

Le même jour

Séance Spéciale En salles le 18.05.16

Le Cancre, un amour intemporel

Le réalisateur français Paul Vecchiali, connu pour ses critiques aux Cahiers du Cinéma et à la Revue du Cinéma ainsi que pour la réalisation de L’Etrangleur (1970) et Femmes Femmes (1974), ou plus récemment Nuits Blanches sur la Jetée (2015), est convié pour la première fois en Sélection officielle avec Le Cancre, présenté en Séance Spéciale. Le film, directement inspiré de l’expérience du cinéaste, conte l’histoire de deux protagonistes dont les chemins se sont éloignés et qui se retrouvent soixante-dix ans plus tard.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Séance Spéciale18.05.16

Le Cancre, un amour intemporel

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.