Cannes Classics | Mise à jour : 29.04.19 . 14:54

To Live and Die in L.A. : le film policier selon William Friedkin

Photo du film To live and Die in L.A (Police Fédérale, Los Angeles)

Photo du film To live and Die in L.A (Police Fédérale, Los Angeles) © DR

William Friedkin est mis à l’honneur à Cannes Classics. Au lendemain de sa Leçon de cinéma et de la projection de Sorcerer au Cinéma de la plage, le réalisateur présente To Live and Die in L.A. (Police fédérale, Los Angeles), Salle Buñuel, un thriller brutal et cynique en trois anecdotes.

On découvre Willem Dafoe dans son premier grand rôle au cinéma et déjà il jouait les méchants. Dans To Live and Die in L.A, il est traqué par deux policiers. Il tue un des deux agents, l’autre veut venger cette mort à tout prix, quitte à s’arranger avec les lois et la morale.

TO LIVE AND DIE IN L.A. - Bande annonce

Une des courses-poursuites les plus intenses du cinéma, qui n’est pas sans rappeler celle déjà mythique de French Connection, autre film de William Friedkin. Il s’agit de la dernière scène qui a été tournée pour éviter que les acteurs se blessent.

TO LIVE AND DIE IN L.A. - Course-poursuite

La criminalité avec précision. Pour concevoir To Live and Die in L.A., William Friedkin a fait appel à des agents de police et à des faussaires. D’ailleurs, les faux billets fabriqués pour le film ont fini par entrer en circulation. Ne comptez pas en trouver, ils ont été progressivement repérés et supprimés.

 

Gestion du projet de restauration initié par Arrow Films au Royaume-Uni. Négatif original 35mm scanné en 4K à Deluxe Media in Burbank puis converti en 2K pour correction colorimétrique supervisée par William Friedkin et processus de restauration numérique.
Sur Scène20.05.2016 . 22:19

Présentation de To Live and Let Die in L.A de William Friedkin

Rédigé par Tarik Khaldi

Partager l'article
POLICE FÉDÉRALE, LOS ANGELES
Cannes Classics

TO LIVE AND DIE IN L.A.

William FRIEDKIN

ETATS UNIS - 1985

01:56

Focus

Le même jour

Cannes Classics En salles le 19.05.16

To Live and Die in L.A. : le film policier selon William Friedkin

William Friedkin est mis à l’honneur à Cannes Classics. Au lendemain de sa Leçon de cinéma et de la projection de Sorcerer au Cinéma de la plage, le réalisateur présente To Live and Die in L.A. (Police fédérale, Los Angeles), Salle Buñuel, un thriller brutal et cynique en trois anecdotes.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Cannes Classics19.05.16

To Live and Die in L.A. : le film policier selon William Friedkin

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.