Cannes Classics | Mise à jour : 29.04.19 . 14:54

1955 : le cinéma hongrois se fait une place au soleil avec Korhinta

Photo du film Körhinta (Un petit carrousel de fête)

Photo du film Körhinta (Un petit carrousel de fête) © Terez Schandl HNFA

Avec Korhinta (Un Petit carrousel de fête), Zoltán Fábri se classe parmi les favoris dans la course à la Palme d’or. Le Festival en est à sa huitième édition, Marcel Pagnol préside le Jury et le cinéma hongrois explose aux yeux du monde entier avec le troisième film d’un réalisateur qui rompt avec les codes d’un cinéma marqué par le stalinisme. Cannes Classics  redécouvre aujourd’hui cette œuvre.

« La terre se marie avec la terre. » Le père de Mari veut la marier avec un paysan, vieux et riche, avec qui il fait des affaires. Mais le cœur de la jeune fille penche en faveur de Máté. Pour vivre cet amour, Mari doit lutter contre son père, contre son village, contre des conventions durement ancrées dans le monde rural.

Cannes Classics16.05.2017 . 17:29

KÖRHINTA de Zoltán FÁBRI - Bande annonce

Unanimité de la presse : « Le film a conquis par une chaleur humaine », « une écriture cinématographique brillante et quelques morceaux de bravoure », « une hardiesse technique très bien intégrée au récit ». Les critiques ne tarissent pas d’éloges, y compris un certain François Truffaut, qui faisait tout juste ses premiers pas en tant que cinéaste. Dans la revue Arts, il écrivait alors :

« Voici enfin, à toutes fins utiles mon palmarès personnel. Grand prix : Un petit carrousel de fête. Prix de la meilleure interprétation : Mari Törőcsik pour Un petit carrousel. »

Une étoile est née. Mari Törőcsik a 20 ans sur le tournage de Korhinta. Sa carrière lancée, elle enchaine les collaborations et décroche le Prix d’interprétation féminine à Cannes en 1976 pour son rôle dans Déryné, Hol Van? (exæquo avec Dominique Sanda pour L’Héritage).

 

Scan et restauration numérique 4K à partir des négatifs image et sons originaux 35mm, de l’internégatif original et d’une copie positive. Restauration réalisée par le Hungarian National Film Fund-Hungarian Filmlab.

Rédigé par Tarik Khaldi

Partager l'article
UN PETIT CARROUSEL DE FETE
Cannes Classics

KORHINTA

Zoltán FÁBRI

HONGRIE - 1955

01:30

Focus

Le même jour

Cannes Classics En salles le 19.05.17

1955 : le cinéma hongrois se fait une place au soleil avec Korhinta

Avec Korhinta (Un Petit carrousel de fête), Zoltán Fábri se classe parmi les favoris dans la course à la Palme d’or. Le Festival en est à sa huitième édition, Marcel Pagnol préside le Jury et le cinéma hongrois explose aux yeux du monde entier avec le troisième film d’un réalisateur qui rompt avec les codes d’un cinéma marqué par le stalinisme. Cannes Classics  redécouvre aujourd’hui cette œuvre.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Cannes Classics19.05.17

1955 : le cinéma hongrois se fait une place au soleil avec Korhinta

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.