Hors Compétition | Mise à jour : 13.02.18 . 19:42

La duplicité féminine vue par Roman Polanski

Photo du film D'Après une histoire vraie

Photo du film D'Après une histoire vraie © DR

Après Macbeth en 1972, Le Locataire en 1976, Pirates en 1986, Le Pianiste, auréolé d’une Palme d’or en 2002, Chacun son cinéma en 2007 et La Vénus à la fourrure en 2014, D’après une histoire vraie, septième participation en Sélection officielle du réalisateur Roman Polanski, est l’adaptation du best-seller éponyme de Delphine de Vigan. Présenté Hors Compétition, le film met en scène l’intimité aussi soudaine que toxique entre deux femmes : Delphine, jouée par Emmanuelle Seigner et Elle, l’inquiétant personnage incarné par Eva Green.

L’étrangeté de Répulsion (1965) et Rosemary’s Baby (1968), le sarcasme de Trelkovsky dans Le Locataire, les humiliations subies par Wladyslaw Szpilman dans Le Pianiste, l’obsession de Thomas dans La Vénus à la fourrure… La perversité dont fait preuve Elle dans D’après une histoire vraie semble s’inscrire logiquement dans la filmographie d’un cinéaste que l’on ne présente plus.  

« C’est aussi un livre qui raconte l’histoire d’un livre, et j’aime beaucoup ça. C’était déjà le cas de La Neuvième Porte (1999) et The Ghost Writer (2010). »

Roman Polanski avait aussi eu recours à l’exercice de l’adaptation pour La Vénus à la fourrure, transposition à l’écran d’une pièce de théâtre de David Ives, elle-même inspirée du roman de Sacher-Masoch. De même, Carnage reprenait-il en 2011 la pièce de théâtre Le Dieu du carnage de Yasmina Reza.

 

Pour l’écriture du film, parce que « ses deux derniers parlaient des femmes », Roman Polanski a fait appel à Olivier Assayas qui renoue ainsi avec son passé de scénariste. Le réalisateur français (il signe aussi ses propres scénarios) ayant notamment collaboré avec André Téchiné pour Rendez-Vous (1984), Le Lieu du crime (1986) et Alice et Martin (1998).

 

Comme c’est le cas pour tous depuis The Ghost Writer, la musique du film est composée par le français Alexandre Desplat. Quant à Emmanuelle Seigner, qui a suggéré à son cinéaste de mari de penser à adapter D’après une histoire vraie, elle tient à nouveau brillamment le premier rôle, sous les traits de la romancière.  

 

Rédigé par Charlotte Pavard

Partager l'article
D'APRÈS UNE HISTOIRE VRAIE
Hors Compétition

D'APRÈS UNE HISTOIRE VRAIE

Roman POLANSKI

FRANCE, POLOGNE, BELGIQUE - 2017

01:50

Focus

Le même jour

Hors Compétition En salles le 27.05.17

La duplicité féminine vue par Roman Polanski

Après Macbeth en 1972, Le Locataire en 1976, Pirates en 1986, Le Pianiste, auréolé d’une Palme d’or en 2002, Chacun son cinéma en 2007 et La Vénus à la fourrure en 2014, D’après une histoire vraie, septième participation en Sélection officielle du réalisateur Roman Polanski, est l’adaptation du best-seller éponyme de Delphine de Vigan. Présenté Hors Compétition, le film met en scène l’intimité aussi soudaine que toxique entre deux femmes : Delphine, jouée par Emmanuelle Seigner et Elle, l’inquiétant personnage incarné par Eva Green.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Hors Compétition27.05.17

La duplicité féminine vue par Roman Polanski

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.