Événement | Mise à jour : 13.02.18 . 19:23

Twin Peaks, le « damn good » retour d’une série culte

Photo du film Twin Peaks

Photo du film Twin Peaks © DR

Vingt-cinq ans après avoir livré ses ultimes secrets, le chef-d’œuvre de David Lynch revient pour une troisième saison inédite avec une partie de son casting original. Ce retour inattendu sur le devant de la scène de l’agent du FBI Dale Cooper et de la mystérieuse forêt de Twin Peaks est aussi et surtout celui du cinéaste.

Entretien mystique avec le maître.

Ce retour de Twin Peaks n’était-il pas acté dans votre inconscient, ainsi que le laisse penser l’ultime épisode diffusé il y a vingt-cinq ans ?

Dans mon inconscient peut-être, mais certainement pas de façon consciente. Dans mon esprit, j’avais mis un point final à la série. J’ai cependant toujours confié que je ne cesserais jamais de penser à Twin Peaks à travers les années, de me poser des questions sur son intrigue et d’imaginer ce qu’il pourrait bien advenir de ses personnages... L’idée d’un nouveau projet autour de la série s’est imposée à moi il y a cinq ans.

 

Qu’est-ce qui précisément vous a incité de replonger dans son dédale de mystères ?

Je ne sais pas comment expliquer ce retour autrement que par l’amour que je porte à son univers. Soudain, renouer avec Twin Peaks m’a semblé la meilleure chose à faire. Cette troisième saison coïncide plus ou moins exactement avec la date du rendez-vous donné par Laura Palmer à Dale Cooper dans le dernier épisode diffusé. Je sais qu’il existe beaucoup de théories circulant sur internet autour d’une suite programmée il y a vingt-cinq ans, mais la seule chose que j’ai pris en considération, c’est mon amour pour l’univers de Twin Peaks.

Extraits de la saison 1 & 2 de Twin Peaks (1990-91), de David Lynch

L’écriture du script a duré trois ans. Comment Mark Frost et vous avez-vous procédé ?

Nous nous rencontrions occasionnellement, mais l’essentiel de notre collaboration s’est joué sur Skype. Nous avons progressivement créé dix-huit épisodes qui de notre point de vue, constituent un film de dix-huit heures segmenté en dix-huit parties. Nous n’avons ressenti aucune sorte de difficulté à nous replonger dans le monde Twin Peaks. Pour moi, travailler de nouveau sur la série a constitué un merveilleux voyage d’un bout à l’autre d’un agréable chemin.

 

À quel moment le ton de l’intrigue s’est-il imposé ?

Nos réflexions sur la couleur que nous souhaitions donner à cette troisième saison se sont tenues tout au long du processus de réalisation. Chacun des lieux choisis pour le tournage a imprégné la série d’une atmosphère particulière de par ses détails, sa lumière, ses sonorités, et le comportement des êtres qui le peuple. Tous ces ressentis ont fait émerger des idées et le plus important était pour nous d’y rester fidèles.

 

Quelles nouveautés narratives comporte cette nouvelle saison ?

La narration reste la même, mais les outils ont changé. Les deux premières saisons ont été tournées en pellicule. Nous avons cette fois tourné en numérique. Techniquement, j’ai donc utilisé tous les moyens possibles à ma disposition pour donner vie à mes idées. Au début du cinéma, les réalisateurs devaient faire face à certaines contraintes techniques, mais ils parvenaient à raconter leurs histoires avec les moyens qu’ils possédaient.

« Quel temps fait-il à Cannes ? Pas un brin de brouillard, ni de mystère à l’horizon ? Dans ce cas, nous vous en apportons un peu… »

Justement, un mot sur le débat 35 mm / numérique ?

Le numérique et le 35 mm ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients, mais rien ne sera jamais plus merveilleux que le film. Cependant, le numérique s’améliore chaque jour et son rendu est d’ores et déjà très beau. Il permet au réalisateur de garder énormément de contrôle sur son film.

 

Le casting regroupe plus de 200 acteurs. N’avez-vous pas eu peur de dénaturer la série ?

Le risque est à chaque coin de rue, mais il ne faut pas le prendre en considération et toujours aller où les idées vous portent. Le plus grand défi auquel nous devons toujours nous confronter, en tant qu’artiste, c’est de bâtir chaque pièce de notre travail de la meilleure manière qui soit et de ne jamais se détourner de l’objectif final tant qu’il n’est pas atteint. L’intrigue de cette histoire nécessitait un casting aussi dense.

 

À quel point le long métrage Twin Peaks, Fire Walk with Me, est-il important dans la compréhension de cette suite ?

Les spectateurs n’ont pas besoin d’avoir vu les deux précédentes saisons de la série ou le long métrage pour s’approprier la nouvelle intrigue. En revanche, la démarche sera plus simple pour ceux qui en auront connaissance car ils possèderont alors davantage d’éléments de compréhension.

« Je n'ai pas dit que j'arrêtais le cinéma »

Qu’est-ce que cette nouvelle saison de Twin Peaks dit de l’homme que vous êtes aujourd’hui ?

Ce sera à vous de me le dire quel genre d’homme je suis devenu après l’avoir visionnée !

 

Est-ce que Twin Peaks clos vraiment votre carrière de cinéaste, ainsi que vous l’avez annoncé ?

Non, mes propos ont été mal rapportés. Je n'ai pas dit que j'arrêtais le cinéma. Simplement que nul ne sait ce que réserve l’avenir.

 

Peut-on donc s’attendre à ce que Laura Palmer et Dale Cooper resurgissent dans vingt-cinq ans ?

Si c’est le cas, je serai vraiment très vieux ! Mais je suis persuadé que je serai encore capable de travailler !

Rédigé par Benoit Pavan

Partager l'article
TWIN PEAKS
Séances spéciales

TWIN PEAKS

David LYNCH

ETATS UNIS - 2017

01:52

Focus

Le même jour

Événement En salles le 25.05.17

Twin Peaks, le « damn good » retour d’une série culte

Vingt-cinq ans après avoir livré ses ultimes secrets, le chef-d’œuvre de David Lynch revient pour une troisième saison inédite avec une partie de son casting original. Ce retour inattendu sur le devant de la scène de l’agent du FBI Dale Cooper et de la mystérieuse forêt de Twin Peaks est aussi et surtout celui du cinéaste.

Entretien mystique avec le maître.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Événement25.05.17

Twin Peaks, le « damn good » retour d’une série culte

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.