Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 13:45

HORS COMPÉTITION - Dans la tête de Gatsby le Magnifique

Leonardo DiCaprio © FDC / GT

Leonardo DiCaprio © FDC / GT

 Douze ans après Romeo+Juliet, long-métrage inspiré de la tragédie de Shakespeare, Baz Luhrmann s’est consacré à l’adaptation du célèbre roman de Francis Scott Fitzgerald avec l’intention de révéler ce qu’il ne dit pas.

 

Photo du Film © DR

 

Considéré comme une œuvre majeure de la littérature américaine contemporaine, Gatsby le Magnifique a été porté au grand écran à trois reprises depuis sa parution, en 1925. L’ultime version cinématographique du livre de Fitzgerald, dans laquelle Mia Farrow donne la réplique à Robert Redford, fut réalisée en 1974. Près de quarante ans plus tard, Baz Lurhmann fait à son tour le pari de mettre en images l’histoire de Jay Gatsby, millionnaire charmeur et mystérieux du New York des années 1920, incarné ici par Leonardo Di Caprio.

 

Le réalisateur de Moulin Rouge, présenté en Compétition en 2001, s’est penché sur les zones d’ombres du récit de Fitzgerald pour tenter de révéler ses secrets à l'écran et ainsi démarquer son travail. Afin d'éclairer ce que l'auteur laisse en suspens, Luhrmann a puisé dans son intimité, en parcourant notamment ses correspondances amoureuses et la biographie de son épouse, Zelda. Ainsi, l’une des répliques de Daisy, interprétée par Carrey Mulligan, provient d’une lettre envoyée par Fitzgerald à son premier grand amour. Lorsque son méticuleux travail de recherche ne lui a pas permis de trouver une explication à l’un des points obscurs de l'œuvre, Luhrmann s’en est remis à sa propre intuition.

 

 

Servie par une bande originale anachronique où figurent des artistes comme Lana Del Rey ou Beyoncé, la mise en scène de Gatsby le Magnifique, entièrement tourné en 3D, comporte de nombreux plans-séquences qui rapprochent parfois le film d’une pièce de théâtre. Le jeu des acteurs, parmi lesquels on retrouve également Tobey Maguire dans le rôle du narrateur Nick Carraway, mais aussi les décors et les costumes, toujours grandioses chez Luhrmann, accentuent cette caractéristique qui rappelle qu’il fut un homme des planches avant de devenir cinéaste.

 

Benoit Pavan

 

SÉANCES

Mercredi 15 mai / Grand Théâtre Lumière / 20h00 - 23h30.

 

>> Accédez à l’agenda interactif

 

Partager l'article
Officiel En salles le 15.05.13

HORS COMPÉTITION - Dans la tête de Gatsby le Magnifique

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel15.05.13

HORS COMPÉTITION - Dans la tête de Gatsby le Magnifique

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.