Ma sélection()

.

    Ajouter à ma sélection
    Cannes Classics 19.05.17 . 14:40 Mise à jour :19.05.17 . 14:48

    Henri-Georges Clouzot part à l’aventure avec Le Salaire de la peur

    Photo du film Le Salaire de la peur

    Photo du film Le Salaire de la peur © DR

    Le réalisateur français Henri-Georges Clouzot, connu pour son genre réaliste et noir comme en témoignent les films Le Corbeau (1943) et Quai des orfèvres (1947), aurait fêté son 110e anniversaire cette année. A cette occasion, Cannes Classics propose de redécouvrir l’un de ses chefs d’œuvre en copie restaurée, Le Salaire de la peur, pour lequel le cinéaste a remporté le Grand Prix au Festival de Cannes en 1953.

    Le Salaire de la peur suit le parcours de quatre aventuriers interprétés par Yves Montand, Charles Vanel, Peter Van Eyck et Folco Lulli, qui entament un voyage long et périlleux pour véhiculer un chargement de nitroglycérine sur 500 kilomètres en échange d’une grosse somme d’argent.


    Après avoir été couronné du Grand Prix du Festival de Cannes en 1953, l’équivalent de la Palme d’or aujourd’hui, et de l’Ours d’or au Festival de Berlin la même année, Le Salaire de la peur se distingue comme étant l’un des plus grands succès du réalisateur.


    La présentation en copie restaurée du film à Cannes Classics s’inscrit dans le cadre d’un hommage national à Henri-Georges Clouzot, qui aura lieu tout au long de l’année. En effet, 2017 marque le 110e anniversaire du cinéaste, une occasion de revenir sur son parcours et de redécouvrir ses œuvres à travers de nombreux évènements. Après Cannes Classics, les célébrations se poursuivront dès l’automne prochain au Festival Lumière à Lyon, qui proposera l’intégrale des films du réalisateur en copies restaurées. Cette rétrospective sera suivie d’une exposition à la Cinémathèque française à partir du mois de novembre et prolongera « l’année Clouzot » jusqu’en juillet 2018. 

    Une présentation de TF1 Studio en collaboration avec la Cinémathèque française et le soutien du CNC, des Archives audiovisuelles de Monaco, de Kodak et de CGR cinémas. Restauration en 4K à partir du négatif image nitrate et d’un contretype sonore, réalisée par Hiventy. À noter que cette présentation est l’avant-première d’un grand événement Clouzot prévu en France à l’automne 2017.
    Rédigé par Eugénie Malinjod
    LE SALAIRE DE LA PEUR
    Cannes Classics

    LE SALAIRE DE LA PEUR

    Henri-Georges CLOUZOT

    FRANCE, ITALIE - 1952

    02:31

    Programmation
    • Projection 19-05-2017 16:00 Salle Buñuel
    Toute la programmation
    Cannes Classics 19.05.17

    Henri-Georges Clouzot part à l’aventure avec Le Salaire de la peur

    Le réalisateur français Henri-Georges Clouzot, connu pour son genre réaliste et noir comme en témoignent les films Le Corbeau (1943) et Quai des orfèvres (1947), aurait fêté son 110e anniversaire cette année. A cette occasion, Cannes Classics propose de redécouvrir l’un de ses chefs d’œuvre en copie restaurée, Le Salaire de la peur, pour lequel le cinéaste a remporté le Grand Prix au Festival de Cannes en 1953.

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Cannes Classics19.05.17

    Henri-Georges Clouzot part à l’aventure avec Le Salaire de la peur

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.