Ma sélection()

.

    Ajouter à ma sélection
    Compétition 22.05.17 . 08:45 Mise à jour :22.05.17 . 09:09

    Hong Sangsoo et le clair obscur de l'infidélité

    Photo du film Geu-Hu (Le Jour d'après )

    Photo du film Geu-Hu (Le Jour d'après ) © DR

    Passé maître dans l'art de disséquer la complexité des relations amoureuses, le cinéaste sud-coréen Hong Sangsoo s'empare avec finesse d'un quiproquo adultérin dans Geu-Hu (Le Jour d'après) pour tisser une comédie douce-amère en noir et blanc, submergée de mélancolie.

    Précis et dépouillé, avec une tendance à se simplifier visuellement depuis quelques films, le cinéma de Hong Sangsoo ne s'est jamais privé de tourner en dérision ses personnages masculins - souvent seuls, bavards et assoiffés d'alcool - pour mieux les confronter à leurs questionnements existentiels.

    Si les triangles amoureux et autres flirts nés du hasard sont la matière brute dans laquelle le cinéaste aime puiser, ses contes moraux truffés d’humour et de poésie ne sont jamais que le prolongement de ses propres interrogations sur la vie.
    Geu-Hu (Le Jour d'après) ne fait pas exception à ce précepte d'une filmographie où l'humeur est souvent légère et flâneuse, mais c'est avec un ton beaucoup plus grave et mélancolique que le cinéaste s'en empare cette fois.

    Avec le temps, Hong Sangsoo a également effilé ses scénarios pour se donner davantage de liberté d'action et s’inspirer aussi bien de la personnalité de ses comédiens que des lieux de tournage et de leurs aléas météorologiques.
    Le film narre l'histoire de Bongwan, un éditeur infidèle et lâche qui peine à se remettre du départ de l'employée avec laquelle il a trompé sa femme. Révélée par la découverte d’une lettre d’amour secrète, la situation s’envenime avec l’arrivée au sein de la maison d’édition d’une jolie jeune femme, placée malgré elle au cœur d’un quiproquo.

    Le Jour d'Après - dont la pelote scénaristique se déroule sur une journée - signe le retour devant la caméra de Hong Sangsoo de l'actrice Kim Minh-hee, qui a déjà figuré au casting de quatre de ses longs métrages, mais aussi de l’acteur Kwon Hae-hyo, un autre fidèle de son cinéma. Cinéaste prolifique, le Sud-Coréen présente un autre de ses longs métrages en Séance Spéciale : La Caméra de Claire, avec Isabelle Huppert.

    Compétition 08.05.2017 . 14:59

    GEU-HU de HONG Sangsoo - Bande annonce

    Rédigé par Benoit Pavan
    LE JOUR D'APRÈS
    En Compétition - Longs Métrages

    GEU-HU

    HONG Sangsoo

    CORÉE - 2017

    01:32

    Programmation
    • Projection 22-05-2017 16:30 Grand Théâtre Lumière
    • Projection 23-05-2017 17:15 Salle du Soixantième
    • Projection 28-05-2017 13:30 Salle Buñuel
    Toute la programmation
    Compétition 22.05.17

    Hong Sangsoo et le clair obscur de l'infidélité

    Passé maître dans l'art de disséquer la complexité des relations amoureuses, le cinéaste sud-coréen Hong Sangsoo s'empare avec finesse d'un quiproquo adultérin dans Geu-Hu (Le Jour d'après) pour tisser une comédie douce-amère en noir et blanc, submergée de mélancolie.

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Compétition22.05.17

    Hong Sangsoo et le clair obscur de l'infidélité

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.