Ma sélection()

.

    Ajouter à ma sélection
    Compétition 27.05.17 . 08:30 Mise à jour :27.05.17 . 21:43

    You Were Never Really Here, la quête obscure et violente de Joaquin Phoenix

    Photo du film You Were Never Really Here

    Photo du film You Were Never Really Here © WhyNot Productions

    Après avoir présenté We Need to Talk about Kevin à Cannes en 2011, la réalisatrice écossaise, Lynne Ramsay, revient en Compétition avec You Were Never Really Here, un thriller dramatique, dans lequel Joaquin Phoenix tient le premier rôle. 

    Dans son nouveau long métrage, une histoire sombre adaptée de la nouvelle éponyme de Jonathan Ames, Lynne Ramsay traite des rapports entre adultes et enfants, un thème déjà abordé dans We Need to Talk About Kevin, qui dressait le portrait d’une relation ambigüe entre une mère et son fils violent. Le film, notamment acclamé pour la performance de Tilda Swinton, avait révélé au grand public le jeune acteur Ezra Miller.


    Cette fois-ci, les rôles s’inversent. You Were Never Really Here met en scène Joe, un vétéran de guerre, qui part à la recherche de la fille disparue d’un sénateur. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence. L’adulte, brutal et torturé, est interprété par Joaquin Phoenix. Face à lui, la jeune fille qu’il tente de sauver est incarnée par Ekaterina Samsonov, également à l’affiche de Wonderstruck de Todd Haynes, en Compétition.

    You Were Never Really Here

    You Were Never Really Here marque le retour de Lynne Ramsay au Festival de Cannes. Après avoir remporté le Prix du Jury à deux reprises pour les courts métrages Small Deaths en 1996 et Gasman en 1998, la réalisatrice a présenté Ratcatcher à Un Certain Regard en 1999 avant d’accéder à la Compétition avec We Need to Talk about Kevin, en 2011. La cinéaste qui oscille entre courts et longs métrages, a également endossé le rôle de membre du Jury en 2013 sous la présidence de Steven Spielberg.

    Rédigé par Eugénie Malinjod
    A BEAUTIFUL DAY
    En Compétition - Longs Métrages

    YOU WERE NEVER REALLY HERE

    Lynne RAMSAY

    ROYAUME-UNI - 2017

    01:35

    Programmation
    • Projection 27-05-2017 22:00 Grand Théâtre Lumière
    • Projection 27-05-2017 11:30 Grand Théâtre Lumière
    • Projection 27-05-2017 12:00 Salle du Soixantième
    • Projection 28-05-2017 18:30 Salle du Soixantième
    Toute la programmation
    Compétition 27.05.17

    You Were Never Really Here, la quête obscure et violente de Joaquin Phoenix

    Après avoir présenté We Need to Talk about Kevin à Cannes en 2011, la réalisatrice écossaise, Lynne Ramsay, revient en Compétition avec You Were Never Really Here, un thriller dramatique, dans lequel Joaquin Phoenix tient le premier rôle. 

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Compétition27.05.17

    You Were Never Really Here, la quête obscure et violente de Joaquin Phoenix

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.