Allez au contenu, Allez à la navigation, Allez à la recherche, Change language

  • Applications
  • Tumblr

Home > Les Archives > Autour de la sélection

Autour de la sélection 2012 : Leçons

Comme chaque année, le Festival de Cannes invite des personnalités à donner une «Leçon» de cinéma. Principalement consacré à la mise en scène, par l’intermédiaire de cinéastes (et parmi les plus prestigieux: récemment Martin Scorsese, Quentin Tarantino, Wong Kar-wai, etc.), l’exercice s’est parfois élargi à d’autres métiers du cinéma. Ce sera le cas pour cette 65e édition anniversaire. Ainsi, Philip Kaufman, Alexandre Desplat et le vétéran américain Norman Lloyd viendront tour à tour parler sur la scène de la salle Buñuel puis débattre avec le public.

 

 

ALEXANDRE DESPLAT « UNE HISTOIRE PERSONNELLE DE LA MUSIQUE DE FILMS »

Pratiquer la musique et aimer le cinéma a amené Alexandre Desplat à travailler pour les plus grands metteurs en scène de l’époque : Jacques Audiard, Stephen Frears, David Fincher ou bien Roman Polanski et Terrence Malick. Inscrivant son travail dans la lignée des grands maîtres français de la musique de films, artiste multi-récompensé, il a aussi signé la musique de plusieurs des films figurant dans la Sélection Officielle 2012.


Après une Leçon sur son travail donnée en 2006, Alexandre Desplat parlera de l’oeuvre des autres : « Les grandes partitions, dit-il, savent à la fois servir le film, oeuvre collective et exister en dehors de l’image. C’est au contact des compositions de Delerue, Jarre, Waxman, Rota, Herrmann, Goldsmith, Takemitsu que j’ai construit mon esthétique. Personnelle et intime, la vision du compositeur de musique de film agit tel un révélateur et s'inscrit dans le rythme, la lumière, le cadre comme un personnage invisible, un scénario parallèle. Tout en sensibilité, le compositeur invente cette relation image/musique et crée cette vibration magique qui fait de lui le 3e auteur d’un film. »

 

 > La Leçon de musique d'Alexandre Desplat a lieu Samedi 19 mai à 14h30 dans la salle Buñuel.

 

 

 

NORMAN LLOYD UNE LEÇON D’HISTOIRE

Acteur, producteur et réalisateur, mêlant théâtre (il est avec Orson Welles le co-fondateur du Mercury Theater) et cinéma (il est l’homme qui tombe de la statue de la liberté à la fin de Cinquième Colonne d’Alfred Hitchcock en 1942), Norman Lloyd est une personnalité extraordinaire, à laquelle l’âge (97 ans) a donné une vision exceptionnelle sur l’histoire du cinéma américain.

 

« J’ai rencontré Norman lloyd pour la première fois en 1976, raconte le journaliste et écrivain Todd McCarthy, chez Jean Renoir à Los Angeles.

 

L’avoir interviewé sur scène à deux reprises me permet de dire que son apparition suscitera un grand enthousiasme. Les festivaliers de Cannes seront ravis de l’avoir. A l’âge de 97 ans, il est toujours dans une forme éblouissante. »

 

 > La rencontre avec Norman Lloyd a lieu Jeudi 24 mai à 17h00 dans la salle Buñuel.

 

 

 

 PHILIP KAUFMAN UNE LEÇON DE MISE EN SCÈNE

 

Réalisateur du célèbre L’Étoffe des héros ou de l’adaptation du roman de Milan Kundera, "L’Insoutenable légèreté de l’être", Philip Kaufman est une grande figure du cinéma américain des années soixante à aujourd’hui.

 

Originaire de Chicago mais définitivement identifié à San Francisco où il vit depuis plus de 50 ans, il a mené une oeuvre singulière entre cinéma indépendant et films de studio, «une oeuvre polyvalente s’appuyant sur une grande richesse stylistique et philosophique», dit Annette Insdorf qui vient de lui consacrer un livre.

 

Scénariste (il est le co-auteur avec George Lucas de l’histoire originale des Aventuriers de l’Arche perdue) et réalisateur, Philip Kaufman répondra aux questions de Michel Ciment qui l’interrogera sur son travail, ses films et l’évolution du cinéma américain.

 

 > La leçon de cinéma de Philip Kaufman a lieu Vendredi 25 mai à 14h00 dans la salle Buñuel.

 

 

Les extraits des films présentés ont été réalisés avec l’aimable collaboration de la société Version Directe.

 

 

Facebook Twitter Imprimer

Choisir une année :