Ma sélection()

.

    Réalisateur MAROC

    Nabil AYOUCH

    Biographie

    Nabil Ayouch est né le 01 avril 1969 à Paris. Il travaille entre Casablanca et Paris. En 1997, Nabil Ayouch réalise son premier long métrage, «Mektoub», qui comme «Ali Zaoua» (2000) a représenté le Maroc aux Oscars, puis viennent «Une minute de Soleil en moins» (2003) et «Whatever Lola Wants» (2008), produit par Pathé. Son premier court-métrage en 1992, « Les Pierres bleues du Désert » révèle Jamel Debouzze. En 2009, il conçoit et met en scène le spectacle de clôture du Forum Economique Mondial de Davos, après avoir mis en scène plusieurs spectacles vivants tel que l’ouverture du Temps du Maroc en France au Château de Versailles en 1999. Nabil Ayouch crée en 1999 Ali n’ Productions, société avec laquelle il aide de jeunes réalisateurs à se lancer grâce à des initiatives telles que le Prix Mohamed Reggab, concours de scénario et production de 8 courts métrages en 35 mm. Entre 2005 et 2010, il produit 40 films de genre dans le cadre de la Film Industry. En 2006, il lance le programme Meda Films Development - avec le soutien de l’Union Européenne et de la Fondation du Festival International du Film de Marrakech- une structure d’accompagnement des producteurs et scénaristes des dix pays de la Rive Sud de la Méditerranée, dans la phase de développement de leurs films. Nabil Ayouch fonde le G.A.R.P. (Groupement des Auteurs, Réalisateurs, Producteurs) en 2002 et la «Coalition Marocaine pour la Diversité Culturelle» en 2003. En 2008, il participe à la création de l’Association Marocaine de lutte contre le Piratage, qu’il préside. En 2011, il sort son premier documentaire de long métrage, « My Land », qu’il a tourné au Proche-Orient. Nabil Ayouch termine en 2012 « Les chevaux de Dieu », qui s’inspire des attentats du 16 mai 2003 à Casablanca.

    Films présentés à Cannes

    Réalisateur MAROC

    Nabil AYOUCH

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.