Ma sélection()

.

    Rendez-vous

    Rendez-vous avec Nicolas Winding Refn

    Nicolas Winding Refn

    Nicolas Winding Refn © © Amazon / Scott Garf

    Pendant Cannes 2019, quatre rencontres avec des artistes se dérouleront salle Buñuel en remplacement de la seule Leçon de cinéma. Quatre masterclass avec des réalisateurs et acteurs invités à partager leur travail et leur carrière lors de rendez-vous destinés à tous les festivaliers.

     

    Au programme de cette année : Zhang Ziyi, Sylvester Stallone, Nicolas Winding Refn et Alain Delon.

     

    Nicolas Winding Refn

    Conversation animée par Philippe Rouyer (Critique à Positif et au Cercle de Canal+)

     

    Le réalisateur danois, révélé par Pusher alors qu’il n’avait que 24 ans et lauréat en 2011 du prix de la mise en scène à Cannes pour Drive, revient cette année en Sélection officielle avec la présentation de deux épisodes de sa série produite par Amazon, Too Old to Die Young.
    Cinéaste, il est aussi cinéphile et créateur du site ByNWR.com, qui combine plateforme de streaming avec des films restaurés et magazine en ligne accueillant musique, littérature, et illustration.
    Nicolas Winding Refn reviendra sur sa carrière, ses choix et les différentes manières d’aborder le métier de réalisateur selon qu’on travaille pour un film de cinéma, une série, pour un producteur classique ou pour une plateforme.

    Rendez-vous18.05.2019 . 20:23

    Rendez-vous avec... Nicolas WINDING REFN


    Sur la créativité :  
    La créativité nous rend vivants. Elle a le pouvoir de changer le monde : elle nous permet de transmettre des choses aux autres, qui resteront toujours avec eux. La créativité, c’est le moyen par lequel on s’exprime. 


    Sur son travail : 
    J’ai toujours voulu canaliser mes émotions à travers les images. J’aime la spontanéité, l’imprévisibilité. J’aime aller à contre-courant des attentes. Je m’imagine ce que je voudrais voir, et j’essaie de le réaliser. La règle d’or, c’est de ne jamais être à l’aise, ne jamais refaire ce qu’on a déjà fait et faire chaque film comme si c’était le dernier. 


    Sur les séries et le streaming :
    Pendant que je réalisais The Neon Demon, Netflix commençait à devenir de plus en plus populaire à Los Angeles. On me disait : « Il faut que tu fasses quelque chose pour la télévision. » Je ne voulais pas, mais je me suis intéressé à ce concept que je trouvais intéressant. J’ai décidé de faire une série en plusieurs épisodes. Je voulais faire quelque chose qui donnerait la liberté de s’arrêter et reprendre le visionnage comme on veut. 
     

    « La règle d’or, c’est de ne jamais être à l’aise, ne jamais refaire ce qu’on a déjà fait et faire chaque film comme si c’était le dernier. »

    Sur Too Old to Die young :
    Je suis parti de deux thèmes : la religion et la mort. En 2016, les élections aux États-Unis m’ont beaucoup affecté. Je m’en suis inspiré pour la série. Le tournage a duré dix mois et je travaillais chaque jour sans relâche. J’avais l’impression de devenir fou, mais ça en devenait drôle. J’étais très libre. J’ai coupé et séparé chaque épisode là où bon me semblait. C’était comme peindre une énorme toile, puis la partager en petits morceaux pour les donner aux spectateurs. 


    Sur Miles Teller, rôle principal dans Too Old to Die Young :
    On s’est rencontrés et on a discuté chez moi. On s’est regardés droit dans les yeux pendant un moment. Je me suis rendu compte qu’il ressemblait beaucoup à Elvis Presley. Comment ne pas donner un rôle à un acteur qui ressemble à Elvis ?! 


    Sur le silence dans ses films, et en général :  
    Le silence est l’une des choses les plus importantes qui soit. Le calme et le silence révèlent l’âme.  

    Masterclass - Nicolas Winding Refn © Eliott Chalier / FDC

    Sur l’humour dans ses films :
    Je pense que tous mes films sont comiques, d’une certaine manière. Pourquoi ne pas mélanger les genres et les thèmes ? Le sexe, l’humour, la violence, … 


    Sur sa dyslexie et son daltonisme :
    Je suis dyslexique mais cela ne m’arrête pas dans mes projets, si je n’arrive pas à écrire quelque chose, quelqu’un d’autre le fait pour moi. J’ai transformé mon daltonisme en avantage. Accepter les choses que nous ne pouvons pas faire permet d’aller de l’avant. 


    Sur son futur projet :
    Je veux faire un nouveau long-métrage l’année prochaine. Le projet a déjà commencé. J’ai le titre, « I’m Going to Kill You », le concept, et je sais quoi faire avec. 

    Rendez-vous 12.05.19

    Rendez-vous avec Nicolas Winding Refn

    Pendant Cannes 2019, quatre rencontres avec des artistes se dérouleront salle Buñuel en remplacement de la seule Leçon de cinéma. Quatre masterclass avec des réalisateurs et acteurs invités à partager leur travail et leur carrière lors de rendez-vous destinés à tous les festivaliers.

     

    Au programme de cette année : Zhang Ziyi, Sylvester Stallone, Nicolas Winding Refn et Alain Delon.

     

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Rendez-vous12.05.19

    Rendez-vous avec Nicolas Winding Refn

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.