Officiel | Mise à jour : 13.02.18 . 14:09

CANNES CLASSICS - Michel Piccoli et Andrea Ferréol présentent La Grande Bouffe

Michel Piccoli et Andrea Ferreol © FDC /TD

Michel Piccoli et Andrea Ferreol © FDC /TD

Quarante après la première cannoise, Michel Piccoli et Andréa Ferreol sont venus présenter La Grande Bouffe de Marco Ferreri, à Cannes Classics, devant une salle debout et émue, parmi laquelle le réalisateur Cristian Mungiu, membre du Jury.


« Ils n’ont pas voulu venir. Tant pis pour eux ». C’est ainsi que Michel Piccoli a évoqué les grands absents: Marco Ferreri, Ugo Tognazzi, Marcello Mastroianni, Philippe Noiret. « Ils sont tous morts, ça me rend extrêmement triste mais ça ne doit pas nous empêcher de rigoler. »


Très émue, Andréa Ferreol leur a dédié la projection, ainsi qu’à à son père, qui l’avait félicitée pour le film dès le générique de fin, alors que le scandale grondait.  Elle a raconté comment une dame l’avait physiquement secouée à l’issue de la projection cannoise, lui disant qu’elle avait honte d’être française. « Mais le scandale ne s’est pas arrêté là. Ça a duré des mois. Certains restaurants nous interdisaient d’entrer. Une fois, dans un restaurant italien, un couple s’est approché de moi, et m’a dit : « Vous êtes là, Madame, je sors ».


Avant la projection, nous avons rencontré Michel Piccoli, encore émerveillé de « ce film profond, culotté, plein de tendresse, plein d’inquiétude, un film d’intelligences - au pluriel - extraordinaires ». Il se souvient du scandale avec  joie et étonnement : « Les spectateurs étaient tellement bouleversés, tellement inquiets de ce que racontait le film qu’ils crachaient dessus, par panique…   Et puis, les choses se sont peu à peu calmées… et les gens ont commencé à voir ce film pour enfin comprendre comment on allait peut-être finir de vivre. Mais avec plaisir, avec jouissance, avec gaieté. » Il nous a aussi confié : « Ferreri ne se rendait pas compte à quel point l’histoire de ce film était tragique. Quand il l'a vu, ça lui a fait peur, mais il s’en est régalé. Si on aime faire ce qu’on fait et qu’on déclenche un scandale, ça prouve qu’il s’est passé quelque chose d’énergique ».


Béatrice de Mondenard

Partager l'article

Le même jour

Officiel En salles le 18.05.13

CANNES CLASSICS - Michel Piccoli et Andrea Ferréol présentent La Grande Bouffe

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel18.05.13

CANNES CLASSICS - Michel Piccoli et Andrea Ferréol présentent La Grande Bouffe

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.