Officiel | Mise à jour : 11.05.18 . 10:50

COMPETITION - Nicolas Winding Refn, l'Ange de la Vengeance

Nicolas Winding Refn © AFP

Nicolas Winding Refn © AFP

Nicolas Winding Refn place l’action de son nouveau film Only God Forgives dans le Bangkok des gangsters et autres trafiquants de drogue.  On y retrouve Ryan Gosling, deux ans après Drive, avec lequel il avait remporté le Prix de la Mise en Scène au 64e Festival de Cannes. Depuis son premier film, Pusher (1996) le cinéaste danois dessine les portraits d’hommes violents en quête de vengeance.
 

© SpaceRocketNation

 


Dans Only God Forgives, on suit Julian (Ryan Gosling), dealer qui se sert du club de boxe thaïlandaise qu’il dirige pour couvrir ses activités. Le jour où son frère Billy se fait tuer après avoir massacré une prostituée, leur mère (Kristin Scott Thomas), à la tête d’une importante organisation criminelle se rend en Thaïlande et exige de Julian qu’il venge son frère. Ce dernier va alors être confronté à Chang (Vithaya Pansringarm), un retraité de la police appelé L’Ange de la Vengeance.

Les personnages de Julian et Chang s’inscrivent dans la lignée des hommes dépeints par Nicolas Winding Refn dans presque tous ses films. Mal à l’aise avec les mots, c’est avec la violence physique qu’ils s’expriment et règlent leur compte. Le réalisateur crée alors de véritables icônes vengeresses. Ainsi, One-Eye (interprété par Mads Mikkelsen, Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising, 2010) se venge de ceux dont il était l’esclave ; le Driver (Drive, 2011) se lance dans une expédition punitive contre les hommes qui menacent la femme qu’il aime ; Tonny, quant à lui (Mads Mikkelsen, Pusher 2 – Du sang sur les mains), s’en prend à son père qui les a toujours méprisés, lui et sa mère.

  

 

©SpaceRocketNation

 

 

Il faudra désormais compter une femme parmi ces personnages assoiffés de vengeance : Crystal (Kristin Scott Thomas), mère de Julian et Billy qui « incarne le mal absolu » et que  Nicolas Winding Refn dit avoir pris beaucoup de plaisir à inventer.

 

 

Julie Aït-Messaoud

 

 

SÉANCES
Mercredi  22 mai / Grand Théâtre Lumière / 8h30 - 13h30 - 22h30
Jeudi 23 mai / Salle du Soixantième /11h45
>> Accédez à l’agenda interactif

Partager l'article
ONLY GOD FORGIVES
En Compétition - Longs Métrages

ONLY GOD FORGIVES

Nicolas WINDING REFN

DANEMARK, FRANCE - 2012

01:30

Focus

Officiel En salles le 22.05.13

COMPETITION - Nicolas Winding Refn, l'Ange de la Vengeance

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Officiel22.05.13

COMPETITION - Nicolas Winding Refn, l'Ange de la Vengeance

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.