Cinéma de la Plage | Mise à jour : 20.12.18 . 13:15

Le jour où Sergio Corbucci a enrôlé Johnny Hallyday

Photo du film Le Spécialiste

Photo du film Le Spécialiste © DR

En 1968, le réalisateur italien Sergio Corbucci fait le pari de confier à un jeune chanteur français en pleine lumière le soin d'incarner le héros taciturne de son nouveau film. Un an plus tard, le grand public découvre Johnny Hallyday en cowboy mystérieux dans Le Spécialiste, western spaghetti atypique qui a offert au rockeur son premier grand rôle.

Sergio Corbucci n'est plus un illustre inconnu lorsqu'en 1968, il décide de se lancer dans la réalisation du Spécialiste. Depuis Django (1966), long métrage qui a extrait le cinéaste italien de l'anonymat après une première partie de carrière difficile, sa réputation d'auteur de westerns spaghettis n'est plus à faire. Un an plus tôt, Corbucci a bouclé Le Grand Silence, qui fut probablement son sommet de cinéma en dépit de sa noirceur.

 

Le réalisateur italien souhaite cette fois se diriger vers un western plus sobre et plus baroque, loin de l'exubérance et de la violence de ses précédents films. Il cherche une personnalité qui saura inscrire son personnage dans la grande galerie des héros des westerns italiens. Johnny Hallyday, alors en pleine gloire, est choisi contre toute attente. « L'idole des jeunes » interprète Hud Dixon, un cowboy mélancolique et taciturne qui décide de venger son frère.

Le Spécialiste, de Sergio Corbucci (1969).

Le film a été tourné dans les Abruzzes, dans les mêmes paysages froids et rocailleux qui ont servi de décor au Grand Silence. Sur le plateau, les deux hommes s'entendent à merveille. Hallyday, qui cherchait un rôle à la mesure de sa notoriété, apprécie tout particulièrement la personnalité de Corbucci, personnage truculent et plein d'humour.

 

Le Spécialiste renoue avec les figures chères au cinéaste - du shérif trop naïf aux bandits mexicains - et avec sa vision macabre de la ville, qu'il se plaît à représenter gangrenée par la corruption. Loin des westerns ronronnants et conformistes du cinéma américain, Sergio Corbucci signe toutefois avec ce long métrage un western spaghetti à contre-courant des classiques du genre créés par Sergio Leone. À l'instar du Grand Silence, Le spécialiste reçut un accueil mitigé à sa sortie, en 1969. Mais le film gagna ses galons avec le temps.

Rédigé par Benoit Pavan

Partager l'article
LE SPÉCIALISTE
Cinéma de la plage

LE SPÉCIALISTE

Sergio CORBUCCI

FRANCE, ITALIE, ALLEMAGNE - 1969

01:43

Focus

Le même jour

Cinéma de la Plage En salles le 10.05.18

Le jour où Sergio Corbucci a enrôlé Johnny Hallyday

En 1968, le réalisateur italien Sergio Corbucci fait le pari de confier à un jeune chanteur français en pleine lumière le soin d'incarner le héros taciturne de son nouveau film. Un an plus tard, le grand public découvre Johnny Hallyday en cowboy mystérieux dans Le Spécialiste, western spaghetti atypique qui a offert au rockeur son premier grand rôle.

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
Cinéma de la Plage10.05.18

Le jour où Sergio Corbucci a enrôlé Johnny Hallyday

Séparez les adresses par des virgules * *Champs obligatoires
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.