| Mise à jour : 13.02.18 . 11:22

"Thirst, ceci est mon sang..." en compétition

Photo du film

Photo du film

Cinq ans après "Old Boy", le réalisateur Park Chan-wook revient en compétition avec "Thirst, ceci est mon sang..."

Aujourd’hui est présenté en Compétition le nouveau film de Park Chan-wook intitulé Thirst, ceci est mon sang…. Cinq ans après Old Boy (2004) et son Grand Prix du Jury, le réalisateur sud-coréen revient avec une fable autour du mythe de Nosfératu. Un jeune prêtre, parti en Afrique servir de cobaye à des fins médicales, se voit subitement transformer en vampire. A son retour, sa foi catholique est mise à rude épreuve au fur et mesure que sa soif de sang devient insupportable à contenir. Rongé par son dilemme existentiel, il retrouve alors une amie d’enfance dont il se sent irrémédiablement attiré…

Thirst, ceci est mon sang… donne l’occasion à Park Chan-wook de collaborer pour la quatrième fois avec l’un de ses acteurs fétiches : Song Kang-ho. On a pu en effet apprécier les performances de cet acteur dans Joint Security Area (2000), Sympathy for Mr Vengeance (2003) et Lady Vengeance (2005). Depuis dix ans, les deux hommes cherchaient à mener à bien ce projet de film de vampire. "Quand j’ai reçu le scénario, j’ai été surpris par la rigueur de sa construction et l’originalité de l’intrigue, déclare-t-il. Mais surtout, j’ai été heureux de constater que le projet était enfin devenu réalité."

Pour donner la réplique à Song Kang-ho, Park Chan-wook a jeté son dévolu sur la jeune actrice Kim Ok-vin : "Son physique incroyablement juvénile et raffiné, comme l’énergie vitale dont elle témoigne, font d’elle une artiste au potentiel rare," déclare-t-il. Et Kim Ok-vin d’ajouter : "Je n’avais jamais lu un scénario qui stimule autant mon imagination. Je voyais les personnages s’incarner au fil des pages. C’est le type de personnage que tout acteur rêve d’interpréter un jour."

 

La Conférence de Presse

Partager l’article
THIRST, CECI EST MON SANG...
En Compétition - Longs Métrages

BAK-JWI

PARK Chan-wook

COREE DU SUD - 2009

02:13

.

.

.