| Mise à jour : 13.02.18 . 12:06

L'Arbre de Julie Bertuccelli en conférence de presse

Charlotte Gainsbourg (© AFP)

Charlotte Gainsbourg (© AFP)

Officiel23.05.10 . 00:00

Conférence de presse de The Tree de Julie Bertuccelli

Toute l’équipe du film L’Arbre s’est réunie pour une conférence de presse au féminin. La réalisatrice, Julie Bertuccelli, est venue accompagnée de ses deux actrices, Charlotte Gainsbourg et la petite Morgana Davies, ainsi que des deux productrices du film. Extraits choisis.

Julie Bertuccelli, sur le choix d'adapter le livre de Judy Pascoe :
C’est de voir cette mère et cette fille vivre chacune leur deuil, et cette petite fille qui crée son monde imaginaire, qui grandit en prenant son temps. Et cette mère, qui néglige presque ses enfants, qui petit à petit fait aussi son chemin. Dès que j’ai voulu faire le film, c'était évident qu'il fallait faire le va-et-vient entre ces deux points de vue.

Charlotte Gainsbourg, sur le fait de jouer en anglais
Jouer en anglais, je pense que ça change parce que c’est loin de moi. C’est la langue de ma mère mais pas la mienne. Mais comme c’est loin, peut-être que ça me donne plus de liberté, peut-être que je suis plus à l’aise et peut-être que c’est mieux.

Julie Bertuccelli, à propos de l'arbre comme personnage du film
On a essayé, avec le chef opérateur, de le filmer comme une personne. Pas de faire de l’anthropomorphisme ou du fantastique. On a trouvé la juste distance. Il fallait trouver différentes manières de le filmer : l’arbre ne changeait pas ! Ca a été un gros travail de montage. Le mixage et le son ont aussi été très importants pour lui donner ce côté mystérieux.

Charlotte Gainsbourg et son rapport à la nature

Moi, je suis une fille de la ville et je ne suis pas du tout sensible à la nature. Mais quand on est allés là-bas et que j’ai vu l’arbre, je me suis dit « Putain, je comprends pourquoi ion est allés si loin ! »

Propos recueillis par T.K.

Partager l’article
L'ARBRE
Hors Compétition

THE TREE

Julie BERTUCCELLI

FRANCE, AUSTRALIE - 2010

01:40

Le même jour

.

.

.