| Mise à jour : 13.02.18 . 12:22

Le Sauvage et son île unique

Jean-Paul Rappeneau © DR

Jean-Paul Rappeneau © DR

Cannes Classics nous fait voyager dans les îles tropicales d’Amérique du Sud avec la projection du film de 1975 de Jean-Paul Rappeneau, Le Sauvage*. Un long métrage qui a nécessité des astuces habiles pour créer une île qui n’existe pas sur la carte.


Jean-Paul Rappeneau s’est offert un magnifique casting avec Catherine Deneuve et Yves Montand pour interpréter les personnages principaux. Il avait déjà travaillé avec l’actrice 10 ans plus tôt, lors de son premier long métrage en tant que réalisateur La Vie de Château.
Le Sauvage reçoit un bel accueil au moment de sa sortie et il est nommé 4 fois aux Césars dont meilleur réalisateur et meilleure actrice. Le film place au cœur de l’histoire une île déserte sur laquelle vit Martin, retiré pour fuir le stress de la capitale. Mais sa vie paisible cesse quand Nelly apparaît sur sa plage si précieuse.
Les séquences entre les deux acteurs sur cette île s’effectuent en fait sur l’unique bord de mer entouré de palmiers repéré aux Bahamas par Max Douy, le décorateur. Avec Jean-Paul Rappeneau, ils avaient décidé de créer eux-mêmes ce lieu en usant de diverses astuces. Ainsi, la jungle et la montagne ont été filmées au Vénézuela, l’île vue du ciel est l’une des Îles Vierges au nord de Porto Rico et celle aperçue du bateau n’est autre que Port-Cros, au large d’Hyères.

 

A.C.

 

 

Le film est projeté à 17h, salle du Soixantième.


*Version restaurée par Studio Canal et la Cinémathèque française
 

Partager l’article
THE SAVAGE
Cannes Classics

LE SAUVAGE

Jean-Paul RAPPENEAU

- 1975

01:46

Le même jour

.

.

.