| Mise à jour : 07.06.21 . 10:45

Falling, Viggo Mortensen en état de grâce

FALLING de Viggo Mortensen

FALLING de Viggo Mortensen © Festival de Cannes

 

On ne présente plus Viggo Mortensen, acteur déjà trois fois nominé aux Oscars dont l’intensité de jeu n’a cessé de nous éblouir de ses débuts dans Witness à sa récente prestation dans Green Book de Peter Farrelly. À bonne école devant la caméra de certains des plus grands réalisateurs : Jane Campion, Peter Jackson, Matt Ross, Peter Weir, Brian de Palma, Ridley Scott, Gus Van Sant et bien sûr David Cronenberg, l’acteur surdoué qui est aussi poète, peintre et photographe, est passé à la réalisation avec Falling. Distribué par Metropolitan Film Export, le premier film de et avec Viggo Mortensen est à découvrir en salles en France ce 19 mai.

 

John (Viggo Mortensen) vit en Californie avec son compagnon Eric (Terry Chen) et leur fille adoptive Mónica (Gabby Velis). Son père, Willis (Lance Henriksen), un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. L’esprit de Willis déclinant, John l’emmène avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa sœur Sarah (Laura Linney) et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions se heurtent au refus absolu de Willis...

 

Construit en flashbacks, Falling est une plongée intense dans une psyché familiale. Le passé se mêle au présent, la figure d’un père terrible et furieux au visage incrédule et déterminé d’un fils qui encaisse. S’appuyant sur cette confrontation, Viggo Mortensen aborde les thèmes de la vieillesse et de la démence en même temps qu’il éclaire les zones d’ombres de relations enfants-parents rendues complexes par la perception subjective de chacun et le manque de fiabilité de la mémoire. Des sensations intimes au service d’une histoire universelle qui s’étend au conflit générationnel et à la rupture à l’œuvre entre Amérique conservatrice et Amérique progressiste.

« J’ai eu la chance d’apprendre auprès de certains des meilleurs réalisateurs et je me suis efforcé d’appliquer ces leçons. » Viggo Mortensen

Bien inspiré, Falling ne résout rien, il explore et montre avec une grande humanité et beaucoup de finesse : c’est sans doute ce qui rend ce premier film aussi intimement bouleversant.

FALLING de Viggo Mortensen - Bande Annonce

Partager l'article
FALLING
Premiers films

FALLING

Viggo MORTENSEN

CANADA, ROYAUME-UNI, DANEMARK - 2020

01:52

Focus

[]
.

.

.