Ma sélection()

.

    Ajouter à ma sélection
    Conférence de Presse 28.05.17 . 23:42 Mise à jour :12.06.17 . 09:36

    La conférence de presse des lauréats

    Clôture 28.05.17 . 21:45

    Conférence de presse des Lauréats

    A l'issue du Palmarès, les lauréats de cette 70e édition se sont présentés devant les journalistes évoquer de leurs prix.  

    Ruben Östlund, lauréat de la Palme d’or pour The Square

    C’est fantastique ! Nous avons beaucoup travaillé et lutté pour faire ce film. Je suis issu d’une tradition d’auteurs suédois qui ont vu leurs films projetés à Cannes. Ce n’est donc pas une coïncidence si mon film a été sélectionné ici. Je pense qu’il est important d’attirer l’attention du spectateur sur le contenu du film. Quand je vois les réalisateurs avec lesquels j’étais en compétition, c’est encore plus un honneur d’avoir emporté ce prix. Si nous voulons garder le cinéma vivant, il nous faut raconter des choses complexes.

     

    Robin Campillo, lauréat du Grand Prix pour 120 battements par minute

    C’était impressionnant. Je ne m’y attendais pas. Je me sentais un peu seul sur scène quand j’ai reçu le prix car je travaille collectivement et j’ai envie d’être entouré. Moins on réalise un film seul, mieux c’est. Mais ce prix m’a beaucoup touché.

     

    Andreï Zviaguintsev, lauréat du Prix du Jury pour Nelyubov

    Ce prix, je vous dirai ce qu’il représente quand je serai rentré à Moscou car là, je ne réalise pas. Il ne signifie qu’une chose : tous les prix marquent une reconnaissance. C’est important que le film soit remarqué. Et être sélectionné, c’est déjà un tremplin car cela permet au monde entier de le voir. Tolstoï a dit : « Toutes les grandes histoires d’amour se terminent par des mariages. Moi je veux voir ce qu’il se passe après le mariage ».

     

    Lynne Ramsay, lauréate du Prix du Scénario ex-aequo pour You Were Never Really Here

    C’est magnifique ! J’ai écrit ce scénario et c’est pour moi une reconnaissance très agréable. Je devrais aussi partager ce prix avec Joaquin Phoenix parce qu’il m’a beaucoup aidé. J’ai créé son personnage en discutant beaucoup avec mon entourage, et j’ai surtout tenté d’éviter les clichés. C’est un scénario organique qui m’a permis de travailler les personnages.

     

    Yorgos Lanthimos, lauréat du Prix du Scénario ex-aequo pour The Killing of a Sacred Deer

    Je ne suis pas déçu de partager ce prix car Lynne Ramsay est une grande réalisatrice. Cela n’enlève rien à ma joie de le recevoir. Avec mon coscénariste, nous sommes de très bons amis. Nous poussons nos idées jusqu’à leurs limites car c’est pour nous le seul moyen de révéler des éléments de la nature humaine. C’est notre façon de travailler. J’aimerais travailler dans une langue que je ne connais pas, dans un pays étranger.

     

    Diane Krüger, lauréate du Prix d’interprétation féminine pour Aus Dem Nichts

    Je suis très heureuse de recevoir ce prix pour mon premier film allemand. Les films de Fatih Akin ont marqué ma jeunesse. Je l’ai rencontré il y a cinq ans et lui ait signifié que je voulais travailler avec lui. Il a écrit le rôle d’une femme qui a une telle force… ce rôle m’a permis d’exprimer des choses que j’avais en moi. Fatih m’a montré à quel point une femme peut être solide. C’est une guerrière.

     

    Joaquin Phoenix, lauréat du Prix d'interprétation masculine dans You Were Never Really Here

    C’était inattendu. Avant de venir ici, je savais déjà que je m’embarquais dans une belle expérience. Que celle-ci me rendrait plus humble. Mais je ne m’attendais pas à cela. J’aime être ici, à Cannes. C’est agréable d’être dans un endroit où on entend parler de cinéma partout. Je suis très heureux et même un peu gêné.

     

    Léonor Serraille, lauréate de la Caméra d’or pour Jeune femme

    Je ne m’attendais pas à ce que le film soit sélectionné à Cannes et encore moins à ce qu’il remporte la Caméra d’or. On était déjà très contents de pouvoir le montrer dans des conditions de rêves. J’avais un peu peur mais c’est également beaucoup de joie.

     

    Qiu Yang, lauréat de la Palme d’or du court métrage pour Xiao Cheng Er Yue
    Nous ne pensions pas être sélectionnés. Nous n’avions rien préparé. Lorsque je l’ai appris, j’étais à Paris, en pleine rédaction de scénarios. J’ai dû arrêter ce que je faisais pour partir à Cannes. C’était magnifique car on ne s’attendait à rien.

     

    Teppo Airaksinen, lauréat de la Mention spéciale du Jury des courts métrages pour Katto

    Mon film est un petit peu comique et c’était très agréable d’entendre le public réagir au bon moment. C’était la première fois que je voyais mon film avec des sous-titres. Avec un public, la perception du film est différente.

    Palmarès 28.05.2017 . 22:56

    Palme d'Or : Ruben ÖSTLUND - THE SQUARE

    Palmarès 28.05.2017 . 22:47

    Grand prix : Robin CAMPILLO - 120 BATTEMENTS PAR MINUTE

    Palmarès 28.05.2017 . 22:22

    Prix du Jury : Andrey ZVYAGINTSEV -NELYUVOV

    Palmarès 28.05.2017 . 22:40

    Prix d'interprétation féminine : Diane KRUGER - AUS DEM NICHTS

    Palmarès 28.05.2017 . 21:38

    Prix du scénario et Prix d'interprétation masculine : Lynne RAMSAY & Joaquin PHOENIX - YOU WERE NEVER REALLY HERE

    Palmarès 28.05.2017 . 22:04

    Prix du scénario : Yórgos LÁNTHIMOS & Efthimis FILIPPOU - THE KILLING OF A SACRED DEER

    Palmarès 28.05.2017 . 22:06

    Caméra d'or : Léonor SERRAILLE - JEUNE FEMME

    Palmarès 28.05.2017 . 21:45

    Palme d'or du court métrage : QIU Yang - XIAO CHENG ER YUE

    Qiu Yang, Palme d'or du Court métrage - Xiao Cheng Er Yue (A Gentle Night) et Teppo Airaksinen, Mention spéciale du court métrage - The Ceiling (Katto) © Mathilde Petit / FDC

    Clôture 28.05.17 . 21:45

    Conférence de presse des Lauréats

    Rédigé par Eugénie Malinjod et Benoit Pavan
    Conférence de Presse 28.05.17

    La conférence de presse des lauréats

    A l'issue du Palmarès, les lauréats de cette 70e édition se sont présentés devant les journalistes évoquer de leurs prix.  

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Conférence de Presse28.05.17

    La conférence de presse des lauréats

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.