Ma sélection()

.

    Ajouter à ma sélection
    Rendez-vous 24.05.19 . 18:40 Mise à jour :25.05.19 . 21:17

    Rendez-vous avec...Sylvester Stallone

    Rendez-vous avec Sylvester Stallone

    Rendez-vous avec Sylvester Stallone © Déborah Néris /FDC

    Le dernier rendez-vous du Festival s’est déroulé aujourd’hui avec un invité d’exception : Sylvester Stallone. L’interprète des personnages iconiques de Rocky et Rambo a été accueilli sous un tonnerre d’applaudissements. L’acteur aux plus de quarante années de carrière revient cette année pour présenter les images de Rambo V : Last Blood, nouvel opus de la saga Rambo, qui sortira à l’automne prochain. Également scénariste et réalisateur, il a répondu aux questions du journaliste Didier Allouch. Celui que l’on surnomme « Sly » est revenu sur sa riche carrière, ses inspirations et son succès.

    Sur son succès :
    Au début, je ne pensais pas réussir. Je n’étais personne, j’étais un simple voiturier. Notre vie peut changer en un instant : tout ce qu’il faut, c’est une seule bonne idée ! Mon physique n’était pas parfait, mon visage est en partie paralysé. Quand j’essayais de décrocher des jobs, on ne comprenait pas ce que je racontais. Je suis toujours resté optimiste. Si j’ai pu y arriver, tout le monde peut y arriver. 


    Sur le succès de Rocky :
    Sur le papier, Rocky était un échec garanti. Nous avons fait le film en 25 jours avec un petit budget. Ce qui lui doit son succès, c’est cette histoire d’un homme qui s’est battu pour arriver au sommet. Il échoue une fois, persévère et réussi la seconde fois. Rocky est un film optimiste. C’est symbolique. Beaucoup de gens peuvent s’identifier à ce personnage. C’est ça, le pouvoir du cinéma ! Aujourd’hui encore, il y a des « Rockys » et des « Rockyettes » partout dans le monde.


    Sur le message politique de Rambo :
    Je suis presque un athée politique. Je n’avais même pas voté avant de faire le film. J’ai fait des recherches sur tous ces suicides de vétérans qui ont été abîmés par la guerre du Vietnam. L’histoire était intéressante. Le film n’était pas censé passer un message politique, mais il l’a fait. Ronald Reagan m’a même dit : « J’ai vu Rambo, c’est un Républicain ! » J’étais assez surpris. 

    « Beaucoup de gens peuvent s’identifier à ce personnage. C’est ça, le pouvoir du cinéma ! »

    Sur le fait de vieillir :
    Rocky Balboa montre la façon dont on accepte de vieillir. C’est aussi l’idée de The Expendables : on a réuni tous les héros d’enfance en un film. Certes, ils ont vieilli, mais tous ensemble, ils sont forts ! Quand on vieillit, il ne faut pas faire semblant ou essayer de cacher les changements, il faut l’accepter et aller de l’avant.


    Sur Creed et le retour du personnage de Rocky :
    Tous ceux qui me disaient que j’étais fini avaient tort. Au début, quand Ryan Coogler m’a proposé l’idée, je ne voulais pas. Mais il était si passionné que j’ai accepté. Et ça a marché deux fois.  


    Sur l’inspiration :
    C’est non-stop. Il y a tellement de choses, de gens, d’histoires autour de nous qu’on ne peut jamais manquer d’inspiration. 


    Sur la ténacité :
    Il y a quelque chose dans la nature humaine qui nous oblige à être tenaces. Nous devons lutter et ne pas accepter la défaite facilement. L’échec nous rend plus intelligents. Nous sommes capables d’accepter nos faiblesses et de les transformer en force. 


    Sur son héritage artistique :
    Je ne pense pas forcément à l’héritage que ma carrière va laisser. Je ne pense pas qu’on puisse planifier cela. Une chose est sûre, il faut toujours continuer de se battre. 
     

    Rendez-vous24.05.2019 . 18:53

    Rendez-vous avec... Sylvester STALLONE

    Rédigé par Andréa Mendes
    Rendez-vous 24.05.19

    Rendez-vous avec...Sylvester Stallone

    Le dernier rendez-vous du Festival s’est déroulé aujourd’hui avec un invité d’exception : Sylvester Stallone. L’interprète des personnages iconiques de Rocky et Rambo a été accueilli sous un tonnerre d’applaudissements. L’acteur aux plus de quarante années de carrière revient cette année pour présenter les images de Rambo V : Last Blood, nouvel opus de la saga Rambo, qui sortira à l’automne prochain. Également scénariste et réalisateur, il a répondu aux questions du journaliste Didier Allouch. Celui que l’on surnomme « Sly » est revenu sur sa riche carrière, ses inspirations et son succès.

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Rendez-vous24.05.19

    Rendez-vous avec...Sylvester Stallone

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.