Qui sommes-nous ?

POUR L’ENVIRONNEMENT ET SA PRÉSERVATION,

LE FESTIVAL DE CANNES S’ENGAGE

Le Festival s'engage pour l'environnement et sa préservation
Le Festival s'engage pour l'environnement et sa préservation © Cannes Palais des Festivals-Photo : Hervé Fabre

Pour inscrire l’événement et son organisation dans une démarche environnementale volontariste à la fois raisonnée et réaliste, le Festival de Cannes met en œuvre une stratégie construite autour de deux enjeux prioritaires : les émissions carbone et la gestion des déchets.

Ces deux axes fondamentaux, déterminés à la suite d’un diagnostic, sont travaillés simultanément selon une logique en deux temps :

► RÉDUIRE (les émissions carbone et les déchets produits),   
► AGIR sur ce qui ne peut être réduit, et donc compenser les émissions carbone et valoriser les ressources résiduelles.

L’ambition est de repenser intégralement la manière de produire le Festival de Cannes : cette politique s’inscrira naturellement sur le long terme mais des premières mesures très significatives seront prises dès l’édition 2021.

RÉDUIRE : Les champs d’action

Le Festival s'engage : transition vers une flotte de véhicules électriques © FDC

Les transports

60% de la flotte de voitures officielles sera composée de véhicules électriques ou hybrides. L’ensemble appartient au parc automobile déjà existant et sera ainsi réutilisé à l’occasion du Festival.

À l’image des accrédités qui se déplacent massivement à pied grâce à la proximité des multiples espaces du Festival, les équipes artistiques venues présenter leurs films seront également incitées à privilégier dans la mesure du possible les trajets pédestres.

Tous les participants pourront parallèlement bénéficier d’un accès facilité aux transports en commun de la ville de Cannes grâce à un pass dédié.

Les impressions papier

Le Festival baissera de 50% leur volume habituel total (déjà certifié Imprim’Vert PEFC) grâce à la poursuite de la dématérialisation des publications et de la billetterie, la réduction des tirages ainsi qu’à  une distribution personnalisée sur place.

De plus, les éléments de promotion des films à destination des journalistes  seront également désormais intégralement dématérialisés.

Le tapis rouge et la moquette

La fréquence de changement du tapis rouge sera divisée par 2 : 950 kilos de matière seront économisés, soit 47 % du volume habituel du tapis. Ce dernier est par ailleurs intégralement recyclable et recyclé.

Parallèlement, la moquette utilisée dans les espaces du Village International sera réduite de 24 %.

La restauration

Les traiteurs du Festival respecteront un cahier des charges « responsable », incluant notamment des engagements à privilégier des produits frais et de saison, des circuits courts, à proposer des alternatives végétariennes, à lutter contre le gaspillage alimentaire et à limiter les déchets.

Le plastique à usage unique

Une suppression totale des bouteilles d’eau en plastique (plus de 22 000 en 2019) sera en place dès cette année. Conjointement, des fontaines à eau seront déployées dans les différents espaces du Festival.

Les goodies

L’origine des produits dérivés de la boutique officielle est actuellement réexaminée pour systématiquement étudier des alternatives venues de France et d’Europe. De plus, chaque nouveauté désormais incluse dans la collection sera prioritairement de cette provenance. En 2019, les goodies d’origine française représentaient déjà 45% des ventes.

VALORISER : les solutions explorées

Le Festival s'engage  : l'upcycling
Le Festival s'engage : l'upcycling © Cannes Palais des Festivals-Photo : Hervé Fabre

Grâce aux procédures environnementales mises en place par le Palais des Festivals, la Ville de Cannes et les équipes du Festival, le maintien d’un taux de valorisation des déchets supérieur à 95% sera visé.

En 2019, 99% des 250 tonnes de déchets ont été valorisées : 81% en valorisation matière et 18% en valorisation énergétique.

L’upcycling

À travers des services de proximité, de nombreuses recherches sont actuellement en cours pour la récupération, le traitement et la réutilisation des matériaux par les acteurs du monde culturel local, départemental et régional.

COMPENSER : les moyens alloués

Le Festival s'engage  : compensation des émissions carbone
Le Festival s'engage : compensation des émissions carbone © Canva

Une contribution environnementale pour les festivaliers

89% de l’empreinte carbone de l’événement est imputable au voyage des participants jusqu’à Cannes et à leur hébergement. Pour la compenser, l’accès au Festival sera désormais soumis au règlement par chaque festivalier d’une contribution environnementale de 20€ HT. Les sommes récoltées seront entièrement destinées au financement de programmes de compensation carbone à rayonnement local, national et international.

Une contribution environnementale pour le Festival

La production de l’événement (préparation et montage, moyens techniques, produits dérivés) représente 11% des émissions carbone.

Le Festival de Cannes s’engage à les compenser en versant également une contribution environnementale.

Afin de garantir une affectation pertinente et fiable des fonds récoltés, un comité scientifique d’experts indépendants sera constitué.

Lors du Festival, le comité dévoilera la liste des projets retenus à rayonnement local, national et international, auxquels seront affectées les sommes récoltées par les contributions du Festival et des accrédités.

Logo Festival Green
Logo Festival Green © AFFIF
Partager l'article
.

.

.