À l’occasion de la célébration de sa 70e édition, une brève histoire du Festival de Cannes

De 1946 à 1992, de René Clément à Victor Erice, seize films ayant marqué l’histoire du Festival.

AI NO KORÎDA Nagisa OSHIMA 1976 - 01:43

1936, dans les quartiers bourgeois de Tokyo. Sada Abe, ancienne prostituée devenue domestique, aime épier les ébats amoureux de ses maîtres et soulager de temps à autre les vieillards vicieux. Son patron Kichizo, bien que marié, va bientôt manifester son attirance pour elle et va l'entraîner dans une escalade érotique qui ne connaîtra plus de bornes.

ALL THAT JAZZ Bob FOSSE 1979 - 02:03

Naturellement surdoué, le réalisateur et chorégraphe Bob Fosse a tourné la caméra sur sa propre vie pour cette comédie musicale merveilleuse, follement imaginative et réprobatrice à la fois. Roy Scheider donne la meilleure interprétation de sa carrière jouant Joe Gideon à l'emploi du temps surchargé : il s'occupe d'un show à Broadway le jour et du montage de son dernier film la nuit. Il accompagne cette routine d'amphétamines, d'alcool et de sexe, ce qui met sa santé en péril. Fosse creuse à la fois dans son esprit et dans celui de Gideon pour créer un spectacle fantasmagorique. Assemblé d'un montage visionnaire qui donne vie à la danse sur l'écran comme jamais vue auparavant, Que le spectacle commence dépasse les limites du genre musical avec des visuels virtuoses.

BABATU, LES TROIS CONSEILS Jean ROUCH 1976 - 01:35

Seul film historique de Jean Rouch & Co., Babatu. Les 3 conseils retrace l’épopée guerrière du chef zarma Babatu qui conquit le pays gurunsi et prospéra grâce au commerce d’esclaves.
Damouré, Lam, Tallou, des « guests stars » et quelques autres, font revivre les aventures de ces guerriers du 19ème siècle. Entre improvisation débridée et reconstitution - bénéficiant du scénario de l’historien, écrivain et homme politique nigérien Boubou Hama - un film toujours d’actualité.…

BLOW-UP Michelangelo ANTONIONI 1966 - 01:51

Blow-Up est l'histoire d'une journée de la vie d'un photographe et ce qu'il découvre ce jour-là. Au parc, il prend des photos de deux personnes et plus tard, en regardant les photographies, il découvre quelque chose qu'il n'avait réussi à voir. Un élément de réalité qui semble réel et, en fait, l'est. Cependant, la réalité contient une qualité de liberté difficile à expliquer. À la fin de la journée, le photographe a appris plusieurs choses, comme jouer avec une balle imaginaire, ce qui n'est pas trop mal comme résultat, après tout. Blow-Up est peut-être comme Zen : dès que vous l'expliquez, vous le trahissez.

Synopsis de Michelangelo Antonioni

CZŁOWIEK Z ŻELAZA Andrzej WAJDA 1981 - 02:33

La suite du film de Wajda de 1976 – L'Homme de marbre (Człowiek z marmuru). 1980. Les travailleurs du chantier naval de Gdansk sont en grève. Le fils de Mateusz Birkut, Maciek Tomczyk, est l'un des employés des chantiers navals et aussi un activiste du comité de grève. Winkel, un reporter de radio, reçoit une mission pour faire un reportage qui déshonorerait Tomczyk et le comité de grève. Cependant, après la conversation avec Agnieszka - maintenant l'épouse de Tomczyk - emprisonnée pour soutenir la grève, il change de point de vue sur les exigences des travailleurs. Il décide de ne jamais faire le reportage.

EL SOL DEL MEMBRILLO Victor ERICE 1992 - 02:20

Le peintre réaliste Antonio López lutte contre le passage du temps et le caractère éphémère de la lumière tandis qu'il essaye de peindre un coing pendant plusieurs semaines. Quand il abandonne son travail et qu'il est peint par sa femme, il songe aux fruits pourris tandis qu'une nouvelle saison commence.

ILA AYN? Georges NASSER 1957 - 01:21

Dans un village de la montagne libanaise, une famille vit pauvrement. Un jour, le père les abandonne et part pour le Brésil, l’eldorado d’un grand nombre de ses compatriotes. Vingt ans passent. La mère a difficilement élevé ses enfants : l’aîné a fondé une famille et le second s’apprête à émigrer au Brésil, lorsqu’un vieillard loqueteux arrive au village

KORHINTA Zoltán FÁBRI 1955 - 01:30

Au cœur d'un milieu rural en proie à des changements difficiles, la jeune Mari Pataki, paysanne humble mais prometteuse, se voit refuser tout contact avec son amoureux par son père. En effet, celui-ci tient avant tout au travail de la terre et à la fortune future. Il décide donc de la marier à un homme vieux, mais riche, avec qui il fait des affaires : « La terre se marie avec la terre » dit-il, et ceci semble être l'inflexible loi des paysans hongrois. Mais le jeune amoureux est prêt à braver tous les obstacles afin de garder l'amour de Mari.

LA BATAILLE DU RAIL René CLÉMENT 1946 - 01:25

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des travailleurs du rail s’activent dans l’ombre pour lutter contre l’Occupation nazie au péril de leur vie : renseignements, transports clandestins, sabotages… En juin 1944, alors que le Débarquement vient d’avoir lieu, la lutte menée par le réseau Résistance-Fer s’intensifie. Athos, chef d’une gare de triage, et son adjoint Camargue vont tout mettre en oeuvre, avec l’aide de nombreux cheminots, pour ralentir l’avancée des renforts allemands vers la Normandie. Grand classique du cinéma d'après-guerre qui retrace des scènes authentiques de la Résistance, la Bataille du Rail est un hommage à tous les anonymes ayant pris part à la libération du pays.

LE SALAIRE DE LA PEUR Henri-Georges CLOUZOT 1952 - 02:31

En Amérique Centrale, une compagnie pétrolière propose une grosse somme d'argent à qui acceptera de conduire deux camions chargés de nitroglycérine sur 500 kilomètres de pistes afin d'éteindre un incendie dans un puits de pétrole. Quatre aventuriers sont choisis et entament un voyage long et très dangereux...

MATZOR Gilberto TOFANO 1969 - 01:29

Tamar a perdu son mari durant la Guerre des Six jours en 1967 et veut maintenant dépasser sa douleur et trouver un nouvel amour. Cependant, les amis et la famille de son défunt mari s'attendent à ce qu'elle porte le deuil pour le reste de sa vie afin de conserver sa mémoire. Contrairement à la plupart des films réalisés en Israël peu après la guerre de 1967, Siège ne refléta pas l'euphorie de la victoire mais réussit à capturer des sentiments de peur et de perte. Le film a connu sa première mondiale en Compétition lors du 22ème Festival de Cannes en 1969 et a ensuite été sélectionné comme la présentation israélienne au Meilleur film en langue étrangère aux 42e Academy Awards.

NARAYAMA BUSHIKOU Shôhei IMAMURA 1983 - 02:13

Le réalisateur Shohei Imamura a réalisé un grand nombre de films connus et dignes d'intérêt avec une touche emplie de vitalité qui perce l'humanité profondément cachée dans le cœur des Japonais. Ce film, une co-production Toei et Imamura Productions, est un drame de l'âme qui cherche l'essence des thèmes humains universels : la vie et la mort, les relations parentales et infantiles.
Basé sur un chef-d'œuvre de Shichiro Fukazawa et situé dans un village pauvre dans la chaîne de Shinshu, le film raconte l'histoire d'un fils qui doit porter sa mère sur le dos après avoir atteint 70 ans et l'abandonner près du sommet du mont Narayama un jour enneigé conformément aux lois locales. Un récit à vous glacer le sang sur la façon dont les gens font face à leur mort, vivant avec des coutumes locales difficiles.

SKUPLJACI PERJA Aleksandar PETROVIC 1967 - 01:22

Plaine de la Voïvodine, en Serbie, où vivent de nombreux Tziganes.
Marié à une femme beaucoup plus âgée que lui, avec qui il a déjà eu de nombreux enfants, Bora est souvent absent. Son métier de plumassier le mène de village en village. Sur la route, il tombe amoureux de Tissa, une jeune Tzigane en fuite, vagabonde et sauvage. Son beau-père Mirta, brutal et possessif, la promet en mariage à un jeune gitan, espérant ainsi la garder près de lui. Mais Tissa rejette son jeune époux et à l'insu de tous, part avec Bora dans les montagnes pour se marier devant un moine. Mais très vite, Tissa s’ennuie et s’enfuit à nouveau, décidée à rejoindre Belgrade…

SOLEIL Ô Med HONDO 1969 - 01:38

Dans une colonie française non identifiée en Afrique de l'Ouest, les hommes noirs s'alignent devant un prêtre blanc pour le baptême et le « renommage, » la première étape d'un processus qui les déracine et les subjugue simultanément. En France, les noirs coloniaux, encouragés par la propagande, viennent chercher une vie meilleure. Ce qu'ils trouvent, c'est le chômage ou une poignée d'emplois «sales», des conditions de vie inacceptables, un racisme nu et une indifférence bureaucratique. En cherchant un nouveau langage, Med Hondo a évité tout récit conventionnel. Des séquences d'ouverture stylisées et surréalistes aux aventures épisodiques d'un homme particulier, le réalisateur présente une série de pièces imaginatives, reliées par le narratif vocal, qui étudient et dramatisent un ensemble de thèmes interdépendants. Une attaque cinglante contre le colonialisme, le film est également un exposé choquant du racisme et un acte d'accusation brutal et ironique des valeurs capitalistes occidentales.

YOL - THE FULL VERSION Serif GÖREN - Yilmaz GÜNEY 2017 - 01:53

Partant des milieux et rapports de six détenus permissionnaires, YOL s’efforce de dépeindre le paysage humain de la Turquie : l’oppression vécue par les gens du peuple et en particulier celle que subit la nation kurde. La place de la femme dans cette société. Les retombées effroyables d’une morale patriarcale.
L’histoire est essentiellement tissée autour de trois personnes : Seyit Ali, Mehmet Salih et Ömer, qui se font entraîner, chacun de leur côté, par les courants de la vie. Ils croyaient qu’une semaine suffirait à leur faire oublier le chagrin et l’humiliation. La déception n’en sera que plus grande. Foin de liberté à l’extérieur ! Leur lutte pour une meilleure vie doit continuer pour longtemps…

1951-1999 : Une brève histoire des courts métrages présentés par le Festival de Cannes.

 

Un programme préparé par Christian Jeune et Jacques Kermabon :

 

 

Spiegel van Holland (Miroirs de Hollande) de Bert Haanstra (1951, 10mn, Pays-Bas)

 

La Seine a rencontré Paris de Joris Ivens (1958, 32mn, France)

 

Pas de deux de Norman McLaren (1968, 13mn, Canada)

 

Harpya de Raoul Servais (1979, 9mn, Belgique)

 

Peel de Jane Campion (1986, 9mn, Australie)

 

L’Interview de Xavier Giannoli (1998, 15mn, France)

 

When the Day Breaks d'Amanda Forbis et Wendy Tilby (1999, 10mn, Canada).

 

Pas de deux de Norman McLaren (1968, 13mn, Canada)

Pas de deux de Norman McLaren (1968, 13mn, Canada) © DR
Partager la page
.

.

.

12 : 06 : 34 : 57
du 14 au 25 mai, suivez la 72e edition

sur le SITE ÉVÉNEMENTIEL du Festival de Cannes

En poursuivant votre navigation sur nos sites,
vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.