Ma sélection()

.

    Ajouter à ma sélection
    Un Certain Regard 23.05.19 . 08:30 Mise à jour :24.05.19 . 09:06

    Once in Trubchevsk, le regard de Larisa Sadilova

    Photo du film Once In Trubchevsk

    Photo du film Once In Trubchevsk © DR

    Auteur de six longs métrages, la réalisatrice russe Larisa Sadilova n’avait plus tourné depuis quelques années. À travers cette “Chronique du village de Troubtchevsk” installée dans la campagne russe contemporaine, elle pose un tendre regard sur ses personnages. Once in Trubchevsk est présenté à Un Certain Regard.

    Qu’est-ce qui vous a inspiré ce film ?
    Je connaissais un vrai couple d'amoureux qui avait une seule opportunité de se retrouver : pour la saisir, ils ont grimpé dans un camion de Bryansk à Moscou aller-retour. Cette histoire m'a marquée. « Waouh, comme c'est romantique !» Mais c'était tout ce que je savais à leur sujet.


    L’atmosphère du tournage ? Une anecdote de plateau ? 
    J'aime créer pendant le tournage et faire intervenir des acteurs non-professionnels. Je laisse place à cette création car il me semble que je ferais des films avec moins d’enthousiasme si je ne faisais pas appel à mon imagination. Suivre bêtement le scénario est tellement ennuyeux. Bien sûr, nous avons besoin d'une direction, mais dans le cadre du scénario, il faut garder l’espace de la liberté.


    Quelques mots sur vos acteurs. 
    J'ai découvert Kristina Shnaider, qui joue Anna, il y a quelques années à la cérémonie de remise des prix Nika de la Russian Film Academy. Elle est apparue sur scène en chantant. Elle a étudié à la RATI (Académie russe des arts de la scène) et avait déjà joué dans le film Chagall - Malevich d’Alexandre Mitta où elle tenait le rôle de Bella, femme et muse de Chagall. Kristina répond parfaitement au rôle d'Anna, la bien-aimée de Egor Barinov. Il manque des actrices de son genre dans notre cinéma, où les mannequins, plus glamours, dominent. 

    Egor Barinov est acteur, mais aussi metteur en scène. C’est une personne profondément sensible et un acteur intelligent : pendant le tournage, je lui assignais parfois des tâches pratiquement impossibles, et il faisait tout ! 

    J'ai vu Maria Semyonova (Tamara, la femme du camionneur) pour la première fois dans le film de ma collègue. Elle est très sensuelle, comme un nerf à vif. Maria sait montrer les nuances des sens, les rendre visibles. 

    J’ai filmé Yury Kisilyov (le mari d’Anna dans le film) pour mes trois projets précédents. C’est un acteur très talentueux et prometteur qui aborde chaque rôle avec sérieux, n’est pas dans le cliché, et prête attention aux moindres détails. 


    Quelles sont vos sources d’inspiration ? 
    Dès l'âge de cinq ans, j'ai su que je deviendrais actrice. Après l’école, j’ai rejoint VGIK, où j’ai appris la mise en scène et l’interprétation auprès des meilleurs professeurs : le réalisateur Sergei Gerasimov et l’actrice Tamara Makarova. Quand j’ai finalement eu le courage de me lancer dans la réalisation, je me suis inspirée de mon maître Gerasimov, et de ses films.

    Parlez-nous de votre prochain projet.
    Je prévois de tourner mon prochain film chez moi, dans la région de Bryansk. L'intrigue est fondée sur l'histoire vraie d'une femme russe de 65 ans qui, de nos jours (difficiles pour les pauvres), fait de son mieux pour survivre.
     

    ONCE IN TRUBCHEVSK
    Un Certain Regard

    ONCE IN TRUBCHEVSK

    Larisa SADILOVA

    RUSSIE - 2019

    01:20

    Programmation
    • Projection 23-05-2019 19:30 Salle Debussy
    • Projection 23-05-2019 11:00 Salle Debussy
    • Projection 24-05-2019 14:00 Salle Bazin
    Toute la programmation
    Un Certain Regard 23.05.19

    Once in Trubchevsk, le regard de Larisa Sadilova

    Auteur de six longs métrages, la réalisatrice russe Larisa Sadilova n’avait plus tourné depuis quelques années. À travers cette “Chronique du village de Troubtchevsk” installée dans la campagne russe contemporaine, elle pose un tendre regard sur ses personnages. Once in Trubchevsk est présenté à Un Certain Regard.

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    Un Certain Regard23.05.19

    Once in Trubchevsk, le regard de Larisa Sadilova

    Séparez les adresses par des virgules * * Champs obligatoires

    En application de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, l’internaute dispose des droits d'opposition (art. 38 de la loi), d'accès (art. 39 de la loi), de rectification et de suppression (art. 40 de la loi) des données le concernant. Pour exercer ces droits, l’internaute doit s’adresser à : Direction juridique OGF, 31 rue de Cambrai 75946 PARIS cedex 19, ou à l’adresse électronique suivante informatiqueetlibertes.dj@ogf.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité.
    OGF a déclaré les fichiers décrits ci-dessus à la CNIL et enregistrée sous le n° 1607719.

    En poursuivant votre navigation sur nos sites,
    vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.